En Bref

De l’autre côté de la Manche

Les Britanniques manifestent pour un second référendum D’après les organisateurs, ce fut le «plus important rassemblement» dans le pays depuis la manifestation contre la guerre en Irak, qui avait réuni un million de personnes en 2003. Samedi 20 octobre, environ 700 000 personnes ont défilé dans le centre de Londres pour demander la tenue d’un second […]

596

Les Britanniques manifestent pour un second référendum

D’après les organisateurs, ce fut le «plus important rassemblement» dans le pays depuis la manifestation contre la guerre en Irak, qui avait réuni un million de personnes en 2003. Samedi 20 octobre, environ 700 000 personnes ont défilé dans le centre de Londres pour demander la tenue d’un second référendum sur le Brexit. Lors du dernier défilé, en juin, environ 100 000 Britanniques s’étaient rassemblés. Mais, il n’est pas sûr que tout ce monde parvienne à convaincre la Première ministre. Theresa May avait déclaré qu’il «n’y aura pas de second référendum. Les gens ont voté à 52% le 23 juin 2016, en faveur de la sortie de l’UE».

BP autorisé à forer un nouveau puits en mer du Nord

L’Oil and Gas Authority (OGA) a donné le feu vert à la compagnie pétrolière britannique pour exploiter le gisement Alligin, qui se situe à 87 kilomètres à l’ouest des Shetland, et devrait produire jusqu’à 12 000 barils par jour. Le régulateur avait déjà approuvé le développement du champ pétrolifère Vorlich par BP, au large d’Aberdeen. Le Dr Richard Dixon, directeur des Amis de la Terre en Écosse, a déclaré que l’approbation du nouveau champ pétrolifère de la mer du Nord était «une décision imprudente incompatible avec les efforts déployés pour lutter contre le changement climatique». De son côté, Greenpeace regrette que le gouvernement accorde des allègements fiscaux à l’industrie pétrolière afin d’extraire la dernière goutte de pétrole de la mer du Nord.

Alibaba ouvre des data centers au Royaume-Uni

Le géant chinois du commerce en ligne poursuit son développement en Europe en ouvrant deux nouveaux data centers outre-Manche. La société, qui pèse 500 milliards de dollars de capitalisation boursière est devenu le quatrième fournisseur mondial d’infrastructures de cloud computing, via sa filiale Alibaba Cloud, née en 2009.

L’aéroport de Gatwick souhaite une seconde piste

Le deuxième aéroport le plus fréquenté du Royaume-Uni a annoncé son plan pour accueillir 70 millions de voyageurs par an, soit quasiment la fréquentation actuelle de l’aéroport d’Heathrow. Le directeur général de Gatwick, Stewart Wingate, a révélé plusieurs projets, tels qu’une reconfiguration de l’actuelle piste, qui est la plus fréquentée au monde, ainsi que l’utilisation quotidienne de la piste de secours, mais uniquement pour les décollages. En déplaçant de 12 mètres cette dernière, il sera possible d’utiliser les deux pistes en même temps, dès l’été 2025. Un accord signé en 1979 avec le West Sussex County interdit l’utilisation simultanée des deux pistes jusqu’en 2019. Sally Pavey, présidente de Communities Against Gatwick Noise Emission (CAGNE), a déclaré: «C’est totalement sournois, un coup de cœur pour les habitants […] C’est un comportement odieux de la part de la direction de Gatwick qui montre clairement son mépris pour les communautés de Sussex, de Surrey et de Kent».