Le livre du jour

Une douce lueur de malveillance Saisissant roman noir s’insinuant dans les méandres de la psyché humaine, Une douce lueur de malveillance suit les pas tortueux de Dustin Tillman, psychologue dans la banlieue de Cleveland dont le cours de l’existence auprès de sa femme et de ses deux fils est à peine troublé par une angoisse […]

317

Une douce lueur de malveillance

Saisissant roman noir s’insinuant dans les méandres de la psyché humaine, Une douce lueur de malveillance suit les pas tortueux de Dustin Tillman, psychologue dans la banlieue de Cleveland dont le cours de l’existence auprès de sa femme et de ses deux fils est à peine troublé par une angoisse diffuse sans objet. Celle-ci s’accentue pourtant lorsqu’il apprend que son frère adoptif Rusty, condamné pour le meurtre de leurs parents puis innocenté après des tests ADN, vient d’être libéré de prison après trente ans passés derrière les barreaux. Peu après, fasciné puis obsédé par la disparition de plusieurs étudiants retrouvés noyés – une mystérieuse affaire évoquée par l’un de ses patients –, Dustin se charge d’enquêter, mettant en danger les siens et sa santé mentale… Sous les oripeaux d’un thriller glaçant à la construction virtuose, Dan Chaon tisse les fils d’un récit fragmenté et mouvant où s’entremêlent souvenirs ambivalents, convictions flottantes et réalité ambigüe. Un roman addictif et toxique qui plonge le lecteur au cœur des ténèbres d’un univers inquiétant – comme David Lynch avec Lost Highway –, où la perte d’identité tempête et la folie meurtrière menace.

 

Une douce lueur de malveillance de Dan Chaon (Editions Albin Michel – Traduit de l’anglais (États-Unis) par Hélène Fournier).