Lesquin

Le papier a encore de belles heures devant lui

A l’heure du e-mailing et des sollicitations numériques (trop ?) nombreuses, le média papier reste un des moyens plébiscités par les consommateurs puisque 68,2% d’entre eux lisent au moins un imprimé publicitaire par semaine. La filiale du groupe La Poste, Mediapost, vient d’inaugurer à Lesquin une plateforme ultra moderne.

208
Enseignes alimentaires, de bricolage, collectivités, petits commerces... Mediapost assemble et distribue mais propose aussi la conception et l'impression.

Tout juste sorti de terre, le nouveau site de Mediapost pourra assembler et distribuer jusqu’à 7 millions d’imprimés par semaine. A quelques mètres de l’ancien entrepôt devenu trop exigu, cette plateforme flambant neuve de 6 000 m2 – deux fois plus grande que l’ancien site – regroupe l’activité de distribution et de mécanisation en un seul et même lieu. Pour l’acteur majeur de la distribution ciblée d’imprimés publicitaires, cette plateforme est la toute dernière-née en France (sur les 294 sites logistiques que compte le groupe au niveau national). Dans les Hauts-de-France, ce ne sont pas moins de 18 plateformes de distribution qui maillent le territoire régional, pour un effectif de 1 300 collaborateurs (900 en Hauts-de-France et le reste en Haute-Normandie). A Lesquin, 80 salariés – dont 6 nouvelles embauches – s’attellent à gérer la distribution des campagnes publicitaires des clients de Mediapost, à l’image de Carrefour, d’Auchan, de la mairie de Lille, etc.

Une mécanique bien rodée

Une fois arrivés sur place, les imprimés publicitaires sont contrôlés et dispersés vers les points de livraison, assemblés mécaniquement par poignées (plusieurs imprimés sont mis ensemble, en un paquet distribué ensuite en boîte aux lettres), prêts à la distribution soit par les facteurs des centres courriers de La Poste, soit par les distributeurs de Mediapost qui sillonnent l’agglomération de Lille et ses environs ; 10 machines de tri dernière génération permettent l’assemblage de 5 à 7 millions d’imprimés publicitaires hebdomadaires. «Nous avons investi dans deux nouvelles machines qui nous permettront d’assembler 100 000 poignées supplémentaires d’ici fin 2018», explique Benjamin Lefebvre, responsable de la plateforme de mécanisation. Autrefois réalisées à la main, ces poignées doivent peser un maximum de 500 grammes. Grâce à un logiciel de géolocalisation ciblant la zone de distribution, Mediapost affine en temps réel les conditions de livraison.

Démarche QVT

Si ce site flambant neuf permet une logistique plus fonctionnelle, il améliore aussi les conditions de travail des 80 salariés. Fortement engagée depuis deux ans dans une «démarche d’excellence» de qualité de vie au travail, Mediapost a instauré des conditions de travail collaboratives, avec un engagement fort des salariés. En 2019, 120 embauches en CDI sont prévues sur l’ensemble des Hauts-de-France.

  1. Etude Balmétrie 2018
Enseignes alimentaires, de bricolage, collectivités, petits commerces… Mediapost assemble et distribue, mais propose aussi la conception et l’impression.

       

Quelques chiffres sur Mediapost

• 25 M€ de chiffre d’affaires pour la filiale régionale (Nord – Pas-de-Calais, Picardie, Haute-Normandie) pour un chiffre d’affaires global de 423 M€

• 1 300 salariés (12 000 en France)

• Objectif de recrutement en région : 120 CDI d’ici mi-2019