En Bref

De l’autre côté de la Manche

Les Britanniques peuvent décider seuls de quitter l’UE Le 10 décembre, la Cour de justice de l’UE a annoncé que «le Royaume-Uni est libre de révoquer unilatéralement la notification [l’article 50 du traité de Lisbonne, invoqué le 29 mars 2017 et dont la procédure est censée durer deux ans] de se retirer de l’Union européenne». Les Etats […]

233

Les Britanniques peuvent décider seuls de quitter l’UE

Le 10 décembre, la Cour de justice de l’UE a annoncé que «le Royaume-Uni est libre de révoquer unilatéralement la notification [l’article 50 du traité de Lisbonne, invoqué le 29 mars 2017 et dont la procédure est censée durer deux ans] de se retirer de l’Union européenne». Les Etats membres de l’UE restent donc bien souverains en pouvant choisir seuls de rester ou non dans l’Union. Cette décision donne de l’espoir à ceux qui souhaitent la tenue d’un nouveau référendum sur le Brexit. Même si elle est rejetée par l’ensemble des partis politiques, l’idée séduit de plus en plus.

La baisse du pouvoir d’achat visible dans la restauration

Près de 1 219 restaurants ont fait faillite entre septembre 2017 et septembre 2018, a annoncé le groupe de cabinets comptables Moore Stephens, soit une progression de 24%. «Les fermetures dans le secteur de la restauration sont à des niveaux épidémiques maintenant», a déclaré Jeremy Willmont, responsable de la restructuration et de l’insolvabilité chez Moore Stephens. À cause de la baisse de leur pouvoir d’achat, les Britanniques se serrent la ceinture en évitant de sortir au restaurant. De plus, ceux-ci doivent également gérer la hausse des salaires ainsi que des prix des aliments importés, en raison d’une livre sterling faible.

Rolls-Royce transfère la conception de moteur d’avion en Allemagne

Le constructeur britannique a confirmé le transfert de la conception des moteurs d’avion de Derby vers l’Allemagne, en raison des préoccupations liées au Brexit. Le groupe est actuellement en négociations avec l’Agence européenne de la sécurité aérienne au sujet de ce déménagement. Rolls-Royce assure toutefois que c’est une «mesure préventive et réversible», qui n’aura pas d’impact sur l’emploi au Royaume-Uni.

Plus de 750 milliards d’euros d’actifs devraient être transférés à Francfort

Le lobby Franckfurt Main Finance (FMF) a annoncé que les banques devraient transférer entre 750 et 800 milliards d’euros d’actifs du Royaume-Uni vers Francfort à partir du premier trimestre 2019. Sur les 37 institutions financières qui ont demandé de nouvelles licences ou un complément auprès de la Banque centrale européenne, 30 ont choisi la cité de la Hesse pour y installer leur siège européen. Le directeur du FMF, Hubertus Vaeth, s’attend à la création de 10 000 emplois à Francfort grâce au Brexit au cours des six prochaines années.

Brexit : inquiétude des auteurs

Quelque 10 500 auteurs, illustrateurs et scénaristes, réunis au sein de la Society of Authors, ont publié leurs doléances à prendre en compte dans les négociations du Brexit. En matière de droit d’auteur, ils demandent que les mesures européennes, qui devaient prochainement entrer en vigueur, soient appliquées. L’organisation s’inquiète également des futures conditions d’exportation, sachant que le marché de l’édition grand public tire 31,4% de ses revenus de l’exportation.