Made in Hauts de France

Redison : une technologie multitâche

Lauréat de la Louvre-Lens Vallée, le projet porté par Jérome Dron a déjà fortement évolué et il est passé en quelques mois de la phase de projet à celui d’un objet connecté commercialisé sur le web. Dans le même temps, la technologie initialement développée pour les musiciens a fait une mue dans le domaine de la santé. Explications.

269
©Louvre-Lens Vallée
Jérôme Dron a quitté son poste de directeur commercial pour se consacrer à sa passion pour la musique et au développement de sa start-up. ©Louvre-Lens Vallée

Vous en avez peut-être déjà entendu parler, Drumistic est une toute jeune start-up, son objectif est simple, développer et commercialiser un objet connecté, en l’occurrence des capteurs qui permettent de démocratiser la pratique de la batterie en offrant la possibilité aux utilisateurs d’y jouer partout sur n’importe quel support. «J’ai un parcours qui était jusque récemment exclusivement orienté Web et Marketing, 15 années d’expérience à différents postes en gestion de projet. Mon dernier poste était directeur commerce d’une entreprise qui vend du linge haut de gamme. En parallèle, je suis batteur amateur, je pratique la batterie depuis mes années lycée», présente Jérôme Dron, initiateur du projet.

«Il s’agit d’une innovation unique au monde, brevetée et 100% made in France.»

Il y a trois ans, alors qu’il était dans sa voiture, lui est venu l’idée de développer un produit permettant à tous les batteurs de pouvoir jouer facilement, sans avoir à déplacer une tonne de matériel et en ayant la possibilité de s’enregistrer. «Senstroke, le premier projet de la start-up était né, avec une équipe constituée de musiciens plus particulièrement de batteurs. Nous avons travaillé à son développement», poursuit Jérôme Dron. Senstroke est le premier objet connecté pour les batteurs capable de restituer à l’identique les mouvements, impacts des baguettes, et le jeu des pieds. «Il s’agit d’une innovation unique au monde, brevetée et 100% made in France.» Cerise sur le gâteau, elle a été développée dans les Hauts-de-France, à Lens au cœur du bassin minier au sein de la Louvre-Lens vallée, Jérôme Dron ayant été sélectionné lors du dernier appel à projets. 

D.R
Sur un oreiller, sur une table basse ou tout simplement au bureau pendant la pause déjeuner, il est possible de jouer de la batterie, de progresser et de s’enregistrer.

Partout dans le monde

Aujourd’hui, Senstroke permet de jouer partout, d’enregistrer, d’ici quelques mois, une solution d’apprentissage ludique à partir d’une application mobile et tablette. Il a déjà plus de 4 000 fans dans le monde et des clients dans 49 pays. Les Senstroke sont vendus en ligne directement sur le site www.senstroke.com à 69 € l’unité, 219 € pour les quatre, et en kit avec baguettes et pads pour 249 €. «Notre objectif est de proposer un tarif accessible au plus grand nombre». L’objet sera également distribué dans des boutiques d’instruments de musique et dans les enseignes spécialisées tech de type Fnac. Objectif pour Jérôme Dron : être rentable dans deux ans et atteindre un chiffre d’affaires d’un million d’euros en 2019 et 5 millions en 2020. 

D.R.
Senstroke, le premier produit développé par Jérome Dron et son équipe est un capteur pour jouer de la batterie.

Une ouverture

Jérôme Dron et son équipe se sont rendu compte durant le développement de Senstroke, qu’il était possible d’aller beaucoup plus loin avec la technologie qu’ils venaient de développer. «Au fil des rencontres et des discussions, de nombreuses idées ont émergé autour de la musique, mais aussi dans d’autres domaines tels que le sport et la santé». La décision a été prise d’accélérer le développement mais aussi d’ouvrir la technologie et de l’adapter à d’autres domaines. «Cela se concrétise par une évolution de notre stratégie, un élargissement des possibilités offertes par nos produits. Cela nous a naturellement conduit à changer le nom de notre société que nous avons rebaptisé Redison», explique-t-il.

«Notre ambition est de continuer à développer des produits toujours plus innovants.»

Avec une nouvelle identité et un nouveau site internet, Redison est une réelle ouverture vers l’avenir qui promet d’offrir de meilleurs produits dans le but de simplifier la vie de ses utilisateurs. «Notre ambition est de continuer à développer des produits toujours plus innovants.» La récente levée de fonds a permis à Jérôme Dron d’étoffer son équipe de passionnés afin de proposer rapidement de nouveaux produits. «Dans les mois à venir, nous proposerons de nouvelles innovations technologiques», conclut-il. Redison promet donc encore de belles surprises, à suivre…