La nuit où le jour s’est levé d’Olivier Letellier à Béthune

Inspirée d’une histoire vraie, cette création collective portée par Olivier Letellier, à mi-chemin entre théâtre et cirque, sécrète une poésie onirique et traite avec finesse et sensibilité un thème universel : comment devient-on parent ? Ce récit initiatique suit les pas de Suzanne qui, à la faveur d’un héritage, voyage au Brésil. Le hasard la […]

430
© Christophe Raynaud de Lage

Inspirée d’une histoire vraie, cette création collective portée par Olivier Letellier, à mi-chemin entre théâtre et cirque, sécrète une poésie onirique et traite avec finesse et sensibilité un thème universel : comment devient-on parent ?

Ce récit initiatique suit les pas de Suzanne qui, à la faveur d’un héritage, voyage au Brésil. Le hasard la conduit dans un couvent perdu en plein désert où les sœurs accueillent des femmes enceintes pour leur permettre d’accoucher dans la sécurité et la dignité. En pleine nuit, elle est réveillée par les cris d’une jeune femme donnant naissance à un enfant. La mère supérieure sollicite son aide et lui met le bébé dans les bras. Elle éprouve alors un véritable coup de foudre pour ce nouveau-né abandonné par sa mère et décide de l’adopter… Soit l’histoire simple mais profonde de l’amour d’une mère, prémices d’une odyssée humaine unique, contée et jouée par trois comédiens – dont un circassien maniant la roue Cyr, sorte de cerceau à taille humaine – endossant avec fluidité et souplesse tous les personnages et dessinant une aventure humaine intimement liée à l’engagement. Dans une scénographie épurée ouvrant grand la porte à l’imaginaire, ce spectacle chemine de l’ombre vers la lumière et les couleurs d’un avenir joyeux.

Représentation les 25 et 26 janvier à 18h30 au Palace, 138 rue du 11-Novembre à Béthune. Renseignements et réservations au 03 21 63 29 19 ou sur www.comediedebethune.org