Première navette autonome électrique à la MEL

La Métropole européenne de Lille (MEL) a lancé mi décembre sa première navette autonome électrique et sans chauffeur à Villeneuve-d’Ascq sur le campus de l’Université de Lille 1. Ce moyen alternatif de transport sera expérimenté durant toute l’année au milieu du trafic urbain et desservira quatre arrêts sur un parcours de 1,4 km : Cité […]

220
©VincentLecigne-MEL

La Métropole européenne de Lille (MEL) a lancé mi décembre sa première navette autonome électrique et sans chauffeur à Villeneuve-d’Ascq sur le campus de l’Université de Lille 1. Ce moyen alternatif de transport sera expérimenté durant toute l’année au milieu du trafic urbain et desservira quatre arrêts sur un parcours de 1,4 km : Cité Scientifique, Resto U Pariselle, Maison des Sports et Quatre Cantons/Stade Pierre Mauroy. L’objectif est de désengorger les artères embouteillées de la Métropole. Une quinzaine de places sont ainsi réservées dans ce nouveau minibus qui transporte gratuitement les voyageurs du lundi au vendredi de 7h30 à 19h30. Financé par la MEL à hauteur de 760 000 €, le projet est également mené par le leader français des véhicules autonomes NAVYA ainsi que le pionnier du secteur des transports publics KEOLIS. Ils espèrent obtenir une autorisation ministérielle pour officialiser la mise en circulation du véhicule.