De l’autre côté de la Manche

Jusqu’à 9 000 suppressions d’emplois prévus chez Tesco Le numéro un de la grande distribution britannique a annoncé, le 28 janvier, un grand plan de restructuration pour faire face à la crise qu’il connaît depuis de nombreux mois. Le groupe compte notamment fermer ses boucheries et poissonneries dans 90 de ses supermarchés, et réduire les heures […]

441


Jusqu’à 9 000 suppressions d’emplois prévus chez Tesco

Le numéro un de la grande distribution britannique a annoncé, le 28 janvier, un grand plan de restructuration pour faire face à la crise qu’il connaît depuis de nombreux mois. Le groupe compte notamment fermer ses boucheries et poissonneries dans 90 de ses supermarchés, et réduire les heures de travail dans un grand nombre de ses magasins. Le plan risque de voir la suppression de 9 000 postes sur les 440 000 que compte Tesco dans le monde. Malgré la montée des groupes discounters Aldi et Lidl, Tesco reste le numéro un, rassemblant 27,8% de parts de marché, selon les derniers chiffres du cabinet Kantar.

Les supermarchés s’inquiètent

Plusieurs grandes enseignes ont adressé une lettre aux députés afin de leur faire part de leurs craintes sur l’approvisionnement de leurs magasins à la suite du Brexit, si aucun accord n’est trouvé. L’inquiétude est particulièrement forte pour les produits frais, qui sont en grande partie importés de l’Union européenne. «Nous anticipons des risques importants quant au maintien du choix, de la qualité et de la durée de vie de la nourriture que nos consommateurs s’attendent à trouver dans nos magasins», écrivent les différentes chaînes.

Lancement d’un programme de recyclage de lentilles de contact

La marque Johnson & Johnson Care a lancé le Acuvue Contact Lens Recycle Programme qui a pour but de collecter et recycler les lentilles de contact. A terme, plus de mille points de collecte seront répartis à travers le Royaume-Uni, alors qu’actuellement, près de 20% des porteurs de lentilles reconnaissent  les jeter dans les toilettes ou lavabos. «En tant qu’entreprise, nous nous engageons à remplir notre rôle dans la lutte contre le changement climatique, à protéger les ressources naturelles de notre planète et à réduire le gaspillage, et ce nouveau programme de recyclage britannique représente l’étape suivante de notre engagement durable», a déclaré Sandra Rasche, vice-présidente de Johnson & Johnson.

Les supermarchés Morrisons veulent mettre fin aux sacs plastique

L’une des principales chaînes de supermarchés proposera dorénavant de grands sacs en papier, tout en augmentant de 50% le prix des sacs plastique (passant de 10 à 15 pence). Robustes et doté de poignées, les sacs papier sont à la fois réutilisables et recyclables. Introduits à la demande des clients, ces derniers coûtent en revanche 20 pence, et sont donc chers que les sacs plastique. Par ailleurs, ils ne seront initialement proposés que dans 8 des 493 magasins Morrissons. Selon les chiffres du gouvernement britannique, le nombre de sacs plastique à usage unique distribué par les sept chaînes de supermarchés est passé de 7 milliards en 2015 à 1 milliard par an l’année dernière, grâce à l’obligation de les faire payer.