La région voit sa filière dentellière totalement menacée

Derrière le cas Noyon, la dentelle en sursis

Le Dentellier Noyon est de nouveau en cessation de paiement depuis le 3 janvier dernier auprès du tribunal de commerce de Boulogne-sur-Mer. Moins de deux ans après que trois clients et un partenaire asiatique ne soient entrés pour le «sauver» via une liquidation-cession, le dentellier historique de Calais n’a jamais été aussi proche de la fin.

201
Vous devez être connectés pour visualiser cet article