Cabaret de curiosités 2019 dans le Valenciennois

No future ?

Articulée autour de la thématique «nos futurs», la huitième saison du Cabaret de curiosités créé par le Phénix, scène nationale de Valenciennes, propose du 26 février au 2 mars spectacles et performances signés de jeunes artistes européens. Brève sélection d’un événement désormais ancré dans le paysage hexagonal.

434
© Sofie Silbermann

Artiste associé du Phénix, Halory Goerger créera Four For, spectacle oscillant entre le concert, le conte et les arts plastiques, qui relève plus de la musique mise en scène que du théâtre musical. Dans Four For, les harmonies, sons ou rythmes deviennent tangibles. Comment ? En s’appuyant sur les œuvres de trois compositeurs contemporains (Morton Feldman, Éliane Radigue et John Cage), mais aussi une montagne de laine, un piano automatisé, des comédiens… Un spectacle singulier offrant une belle réflexion sur le langage (26 février au 2 mars, Phénix).

Sarah Lecarpentier signe un spectacle inspiré du livre de Patrik Ourednik, Europeana. © Stéphane Nawrat

Soutenue par le Campus du Pôle européen de création, Sarah Lecarpentier présentera Europeana (1er et 2 mars à 20h30 à l’Imaginaire à Douchy-les-Mines). Ancré autour de la mémoire individuelle et collective, auscultant le XXe siècle pour mieux comprendre notre époque, ce diptyque intitulé Europeana – «l’idée d’Europe» en tchèque – réunit deux textes écrits par deux figures contemporaines majeures : Stéphane Hessel et Patrik Ourednik. Après un premier volet – O ma mémoire adapté de O ma mémoire, la poésie ma nécessité, la biographie poétique de Stéphane Hessel – Sarah Lecarpentier signe un second spectacle inspiré d’abord du livre de Patrik Ourednik, Europeana. Une brève histoire du XXe siècle, une autofiction historique, écrite en 2001, qui retrace l’histoire du XXe siècle à travers les peuples, où l’auteur nous interroge : que fait-on de la vérité historique ? Comment est-on passé du peuple à l’individu ? Avec ce canevas historique en filigrane, Sarah Lecarpentier a imaginé une fable relatant le voyage à travers l’Europe – inspiré de sa propre expérience – d’un couple sur les traces de la culture européenne mais aussi de la nature intemporelle. Un périple sensible et sensoriel – comme une sorte de voyage intérieur –, entre documentaire et fiction, entre carnet de bord et visions oniriques. Soit un regard post-humaniste sur l’Europe d’aujourd’hui pour imaginer celle de demain.

Lisaboa Houbrechts présente une adaptation singulière de Hamlet. © Sofie Silbermann

Après une adaptation remarquée du Conte d’hiver, Lisaboa Houbrechts revient à Shakespeare avec Hamlet, l’inaltérable tragédie familiale articulée autour de la relation destructrice entre Hamlet et sa mère, la reine Gertrude. Entrecroisant performance, musique, chorégraphie et arts plastiques, les créations de la jeune metteure en scène flamande se révèlent baroques, cinglantes et ludiques. Un fécond dialogue entre image et texte littéraire où les passions paradoxales régentent l’être humain. Ainsi en est-il du prince de Danemark dont les sentiments exacerbés à l’égard de Gertrude oscillent entre aveuglement et lucidité. Centré autour de la famille Hamlet et interprété par la famille Lauwers-Barkey, le spectacle cultive les ambiguïtés pour mieux dévoiler l’innocence d’une femme libre (26 et 27 février à 20h au Phénix).

Au croisement de la performance, de l’installation, du spoken word, du DJing et du théâtre d’objets, Louis Vanhaverbeke dessine les lignes mouvantes d’un univers poétique avec Mikado Remix, une troisième création inclassable (26 et 27 février à 20h aux Nymphéas à Aulnoy-les-Valenciennes). Décloisonnant les murs invisibles de notre perception ordinaire, le jeune performeur belge imagine ici un vaste chantier questionnant la normalité. Sur un plateau encombré de barrières, câbles, cartons ou boîtes à fusibles, rythmé par un slam alerte, il démantèle – au propre comme au figuré –  ce qui obstrue notre regard sur l’«Autre». Il déplace ainsi les frontières entre le «normal» et l’«anormal» et crée un monde fascinant où les ouvertures suppléent les grilles et les clôtures ménagent des passages.

Programme complet et réservations sur www.lephenix.fr