Grand Barouf numérique 2019

La troisième édition prend de l’ampleur

Le Grand Barouf Numérique est de retour pour sa troisième édition à la CCI Grand Lille, les 20 et 21 mars. Cette année, la question «Qui gouverne le monde ?» est posée. L’événement, participatif, a pour objectif la construction d’un projet de loi fictif, proposé par la suite à des élus.

328
Inauguration incubateur FALC
Les ateliers permettront aux participants d’échanger sur leurs pratiques numériques.
©Alexandre Traisnel, Métropole européenne de Lille

Le numérique peut-il sortir du contrôle des GAFA ? C’est la problématique posée par le Grand Barouf numérique, les 20 et 21 mars à la CCI Grand Lille, organisé par la MEL et en partenariat avec Ouishare et Pop. Elle s’accompagne de trois interrogations sur les données personnelles, le numérique et la démocratie, ainsi que l’impact du digital sur l’environnement. «Pour cette édition, on rentre plus dans le côté militant», souligne Akim Oural, conseiller métropolitain délégué au numérique. Avec 2 000 visiteurs attendus sur les deux journées, le Grand Barouf s’inscrit comme le premier événement en Hauts-de-France traitant de l’impact du numérique sur la société. Gratuit, il est ouvert à tous. Les visiteurs sont invités, à travers ateliers et commissions, à s’interroger sur les thèmes de l’édition, avant de voter pour un projet de loi fictif. Cette année, le texte sera présenté en direct à des élus lors de la clôture. «Il y a un enjeu stratégique. Nous allons faire remonter les idées dans les politiques publiques, avec un usage donné dans le domaine local et régional.»

Responsabiliser les usagers

Pour la première fois, un représentant de Google devrait se rendre au Grand Barouf. Pour Akim Oural, cela prouve que les géants du numérique ne sont pas inquiets de ce type d’événement participatif. «Je pense qu’il faut rétablir l’équilibre avec les GAFA, que les internautes deviennent acteurs de leurs données.» Selon lui, le Grand Barouf numérique est aussi un rendez-vous à portée pédagogique. À ce titre, plusieurs ateliers et conférences, animés par des personnalités françaises et internationales, sont organisés. Au programme : la Green Tech, la fabrication d’un algorithme, le cas des gilets jaunes, les données santé et leur utilité dans le domaine médical, ou encore la consommation énergétique d’un ordinateur.

La communauté d’innovation pour pérenniser le mouvement

Le Grand Barouf numérique a construit en parallèle de ses éditions une communauté de 300 personnes, composée de citoyens, associations et entreprises issus de la région, autour des problématiques du numérique. Cette année, elle crée une application pour répondre à des interrogations communes liées au digital, comme la conduite à adopter en cas de piratage. Le programme a été finalisé le 15 février, pour être présenté ensuite lors du Grand Barouf.