Base10, une nouvelle solution

Optimiser l’occupation des locaux vacants des entreprises

Le Comité Grand Béthune et la Ville de Béthune ont signé récemment une convention de partenariat avec la start-up Base10. Cette entreprise est spécialisée dans la mise en réseau des sociétés disposant de surfaces inoccupées et de travailleurs non sédentaires, l’objectif étant de trouver des locataires occasionnels et réguliers pour occuper ces espaces. 

357
L’accord entre Base10, la Ville et le Comité Grand Béthune a été signé le 28 février dernier.

Qu’il s’agisse de bureaux ou de salles de réunion, 2 332 espaces professionnels potentiellement disponibles sont recensés sur Béthune et ses proches environs. Ces espaces sous-occupés dans les entreprises et les collectivités peuvent contribuer à renforcer l’attractivité du territoire. Vincent Panier, dirigeant de Base10, en est convaincu : «La capacité d’accueil d’un territoire contribue à son attractivité, c’est une ressource formidable et facile à utiliser, dont les effets bénéfiques sont multiples. Cela représente un formidable réseau pour accueillir des professionnels de passage, renforcer les liens entre les acteurs économiques locaux.» Les modes de vie évoluent de façon incontournable et la question de l’optimisation des déplacements professionnels, afin qu’ils soient plus écologiques et moins coûteux, se pose avec acuité. Base10 a lancé un produit qui insiste sur la fibre responsable des acteurs, et la start-up veut promouvoir des  nouveaux usages contribuant à d’améliorer la qualité de vie professionnelle par le développement du travail à distance.

«Nos services se complètent avec les offres immobilières classiques ou les projets de plateau de coworking»

Un esprit de smart city

L’ambition va ainsi plus loin que la simple optique de réserver des  locaux. En effet, elle s’inscrit pleinement dans l’esprit de la smart city, démarche dans laquelle Olivier Gacquerre, maire de Béthune, s’est engagé, et qui consiste à faire preuve d’innovation de manière durable en associant les habitants et acteurs de la ville. «La plateforme Base10  était déjà présente sur Paris, Bordeaux… Nous nous sommes intéressé à Béthune car il existe une logique de promotion des usages nouveaux comme le télétravail ou le coworking… Notre approche est de bien utiliser les structures existantes et nos services se complètent avec les offres immobilières classiques ou les projets de plateau de coworking», souligne Vincent Panier. La déclinaison béthunoise de la solution développée par Base10 porte le nom de «Béthune connect». La plateforme est accessible via Base.10.fr et il existe également une application dédiée. Les entreprises intéressées peuvent s’inscrire et saisir leurs données de disponibilités. Les clients potentiels (entreprises, salariés, cadres, étudiants…) peuvent ensuite consulter l’offre et effectuer des réservations. «Cette manière de fonctionner génère des connexions et des échanges. Elle rompt l’isolement. On facilite le dialogue et on constate, avec le retour d’expérience, que cela peut aboutir sur des projets et du business», insiste Vincent Panier. Ce dernier est persuadé que son support peut aider à trouver de nouveaux leviers de croissance par le renforcement des liens entre les acteurs économiques locaux.