Transport et logistique

La Foir’Fouille parie sur Delta 3 et Bils Deroo pour se développer

La collaboration entre le groupe La Foir’Fouille et le groupe Bils Deroo, n’est pas nouvelle, mais elle vient de s’intensifier. Bils Deroo vient de se voir confier l’ensemble de la logistique de l’enseigne spécialisée dans le discount de la maison. Elle se fera dans un nouveau bâtiment en construction sur Delta 3.

323
©ACT'STUDIO
Le bâtiment de 72 000 m2 doit permettre à la Foir’Fouille de recentrer toute sa logistique en région Hauts-de-France. ©ACT'STUDIO

Avec un rythme de croissance de l’ordre de dix magasins par an, le groupe La Foir’Fouille, enseigne leader du discount de la maison, s’est imposé dans un domaine très concurrentiel. Pour continuer à progresser à ce rythme, l’enseigne avait besoin de se réorganiser. La réorganisation s’appuie sur une parfaite maîtrise de l’approvisionnement des points de vente. «Notre enseigne existe depuis 1975, elle a su s’imposer avec plus de 250 magasins en France, au Benelux et dans les DOM-TOM. Depuis plus de vingt ans, nos dépôts sont implantés dans le Nord, il nous paraissait évident d’y maintenir l’activité tout en l’optimisant», présente Ivan Rapoport, président du directoire de La Foir’Fouille. Pour sa logistique, La Foir’Fouille a fait appel, il y a quatre ans, au groupe Bils Deroo qui, par l’intermédiaire de sa marque Simastock, assure toute cette partie. «Jusqu’à maintenant, nous assurions la logistique sur un de nos sites de 44 000 m2, situé à Libercourt, et un second entrepôt en location sur la zone A de la plateforme Delta 3. Le transport des marchandises est quant à lui assuré par Bils Deroo transports, qui approvisionne plus d’une centaine de magasins sur 26 départements en France et en Belgique», précise Jimmy Bils, président de l’entreprise éponyme. 

ACT'STUDIO
Ivan Rapoport a fait le choix de regrouper toute sa logistique en Hauts-de-France. ©ACT’STUDIO

Une première en France

Dans le cadre de son offre globale «logistique clés en main», Bils Deroo a convaincu La Foir’Fouille de lui confier la totalité de la gestion de ses flux logistiques. Les deux partenaires ont décidé de rester sur la plateforme multimodale Delta 3 qui offre toute une série de services dédiés et qui continue à intensifier son travail pour faire arriver la marchandise en provenance du monde entier, plus particulièrement de Chine où est produite la majeure partie des articles vendus à La Foir’Fouille. Par ailleurs, la SPL a démarré en 2019 l’aménagement d’une nouvelle zone, baptisée LD, qui offre suffisamment de foncier pour répondre à la demande de La Foir’Fouille et de son chargeur. «Cela illustre la parfaite collaboration avec les équipes de Bils Deroo dans la définition du programme et le suivi de sa réalisation», souligne Christophe Pilch, président du CA de Delta 3 et président de la CAHC. De ce travail en commun est né un bâtiment bénéficiant d’une certification environnementale BREEAM (Building Research Establishment Environmental Assessment Method), le premier sur le territoire national à présenter des cellules de 12 000 m2, contre les 6 000 m2 habituellement proposés dans le cadre de constructions neuves. «Par ce partenariat, nous démontrons également notre capacité à accompagner un chargeur présent sur le site, dans le cadre d’un redéploiement dans un bâtiment dédié, parfaitement adapté à des process d’exploitation et bénéficiant des meilleures solutions de report modal apportées par le terminal de transport combiné», poursuit l’élu.

©ACT'STUDIO
Les partenaires de l’opération ont fait une visite de chantier pour se rendre compte de la taille du bâtiment. ©ACT’STUDIO

Emplois préservés

D’ici la fin de l’année 2019, un bâtiment géant de 72 000 m2, extensible à plus de 100 000 mètres en cas de besoin, et d’une hauteur de 12 mètres sera livré à Bils Deroo et La Foir’Fouille. «La capacité totale de stockage est de 80 000 palettes, cela représente une capacité 50% plus importante que ce dont nous disposons jusqu’à maintenant», explique Ivan Rapoport. D’ailleurs, d’ici deux ans, le président du directoire n’exclut pas d’étendre à nouveau la capacité de stockage de 36 000 m2 : «Nous devons pour cela prendre possession de l’entrepôt et le faire monter en charge, mais cela reste un de nos objectifs.» En faisant le choix de conforter son implantation à Dourges, La Foir’Fouille préserve l’emploi et le savoir-faire des équipes logistiques. Début 2020, 200 personnes travailleront sur le site. Fin 2020, Jimmy Bils estime que 250 personnes seront nécessaires pour assurer la montée en charge souhaitée. La Foir’Fouille doit également se préparer au virage du e-commerce. Si, pour le moment, la majorité des achats de ses clients sont réalisés dans les enseignes du groupe, il y a une forte demande pour le e-commerce. Aussi, le projet prévoit la possibilité de construire une mezzanine qui permettrait de créer un service dédié au e-commerce.