1re édition des Trophées "Les Femmes de l’économie" en région Hauts-de-France

Prendre le leadership et oser révéler son talent

Depuis 2010, les Trophées des Femmes de l’économie mettent en lumière et récompensent les femmes actives dans leur écosystème. Pour la première fois, ils seront déclinés en Hauts-de-France. Avis aux candidates !

179
Après des remises de prix régionales, une remise de prix nationale a lieu à Paris.

Même si les mentalités évoluent, la place des femmes à des postes clés d’une entreprise ou d’une institution reste encore faible. Depuis 2010, les Trophées « Les Femmes de l’économie », déclinés sur plusieurs territoires, mettent en lumière l’importance des femmes dans le tissu économique régional. Depuis l’existence de ces prix, organisés par l’association Le Club des Femmes de l’économie, une communauté de 30 000 participants s’est créée, composée de représentants chefs d’entreprise, DRH, Conseils régionaux, CCI, élus, pôles de compétitivité… 30% d’entre eux sont issus d’ETI/grandes entreprises et 40%, de PME.

 La reconnaissance de ses pairs

Que ce soit dans le numérique, l’écologie, le médical ou dans des métiers traditionnellement masculins comme l’industrie, l’ingénierie ou le BTP, les femmes impliquées dans la vie économique font aussi figure de modèles pour les générations futures, dans des secteurs d’activité qui tendent à se féminiser. Pour 42% des lauréates, ces trophées ont favorisé leur évolution professionnelle et pour 82% d’entre elles, ils leur ont donné davantage confiance en elles, comme l’explique Stefany Cauchois, dirigeante de Firstep en anglais (cours et formations en anglais, à Bordeaux) et lauréate d’or Femme chef d’entreprise Grand Sud-Ouest en 2017 : «Ce trophée m’a décomplexée vis-à-vis des autres entrepreneurs et m’a fait oser encore plus. Le trophée oblige à se hisser et à rester à un niveau d’excellence.» Les candidates des Hauts-de-France ont jusqu’au 28 avril à minuit pour déposer leurs candidatures, avec une remise des trophées prévue le mardi 11 juin au Tri Postal de Lille. Chef d’entreprise, dirigeante, investie à un haut niveau de responsabilité au sein d’une entreprise, chacune peut candidater pour faire valoir sa carrière et son talent. Au total, six trophées seront remis : Femme chef d’entreprise (avoir créé ou repris un entreprise depuis au moins trois ans, tous secteurs d’activité confondus), Femme dirigeante (être membre du comité de direction ou du conseil d’administration d’une entreprise privée), Femme innovation sociale (mettre en œuvre des projets novateurs en termes économiques, sociaux, écologiques et/ou sociétaux) ; Femme chef d’entreprise prometteuse (avoir créé son entreprise depuis un an minimum et trois ans maximum, tous domaines d’activité confondus), Femme à l’international (diriger des actions d’import/export et participer au développement international d’une entreprise, de ses produits ou de ses services) et Femme digitale (mener des activités novatrices et disruptives dans le secteur du numérique et des nouvelles technologies).

1. www.femmes-economie.com/candidature