Le groupe informatique canadien CGI s’installe à Arras

Une centaine d’emplois en perspective

Le groupe informatique canadien CGI a retenu Arras pour implanter, après Lille et Amiens, un 3ème bureau dans les Hauts-de-France. La société s’installe provisoirement dans des locaux boulevard Schuman, avant d’aménager courant 2020 dans un immeuble en cours de construction non loin de la gare.

354

Devant ce succès, on retrouve le savoir-faire de Patrice Joosep, directeur du pôle économique de la Communauté urbaine d’Arras qui a su convaincre le groupe d’opter pour Arras. Par ailleurs, CGI va bénéficier de 60 K€ au titre de la convention de revitalisation Caterpillar.

De gauche à droite : Frédéric Leturque, maire d’Arras, Fabien Sudry, préfet du Pas-de-Calais, Cyril Bricourt, vice-président de CGI, et Pascal Lachambre, président de la CUA.

Pourquoi Arras

Comme l’a confié Cyril Bricout, vice-président de CGI, les arguments de choix de l’implantation à Arras s’appuient au moins trois raisons. «La situation géographique idéale, à mi-chemin entre nos sites de Lille et d’Amiens, et surtout l’accessibilité à Paris pour les clients» est l’argument cité en premier. Dans un contexte de tension dans l’embauche de profils informatiques, la présence d’écoles d’ingénieurs (IEPSI et CESI) ainsi que celle de l’Université d’Artois représentent un plus indéniable. Quarante emplois sont prévus pour fin 2019, une centaine à deux ans : «Nous recrutons 70% de débutants, nous puiserons dans ce vivier local.» Pour ses projets, CGI embauchera principalement des développeurs de niveau BTS à bac +5. Par ailleurs, «la qualité de vie et la richesse des infrastructures ont beaucoup pesé dans la balance.» Cyril Bricout s’est également déclaré très sensible à l’environnement et aux modes de déplacements doux tels qu’ils se développent sur le Grand Arras.

Parmi ses compétences, CGI conseille les entreprises pour les rendre plus performantes via l’emploi de technologies innovantes, le développement de nouveaux usages pour leurs produits et services, et de nouveaux modes d’organisation. CGI intervient dans tous les domaines d’activité : banques, assurances et services financiers, CPG (produits de grande consommation), retail (commerce de détail) et luxe, énergie et services publics, transport.

CGI en quelques chiffres

France

  • 11 000 professionnels dans 22 implantations
  • Chiffre d’affaires 2018 : 1,13 milliard d’euros
  • 3 000 recrutements en CDI et 1 000 stages/contrats d’alternance prévus en 2019
  • Deux centres dans les Hauts-de-France : Lille (600 collaborateurs) et Amiens (300)

Monde

  • 74 000 professionnels dans 400 bureaux (40 pays)
  • Chiffre d’affaires 2018 : 7,5 milliards d’euros
  • 5 000 clients