La Commonwealth War Graves Commission Experience

Dans les coulisses du tourisme de mémoire

Victoria Wallace, directrice générale de la Commonwealth War Graves Commission (CWGC), a présenté à l’hôtel de ville d’Arras le futur centre d’interprétation, The CWGC Experience, qui ouvrira ses portes à Beaurains fin juin. La CWGC y donnera la parole à ceux qui œuvrent à la conservation de mémoriaux présents dans le monde entier.

381
Victoria Wallace, directrice générale de la Commonwealth War Graves Commission (CWGC), a présenté le futur centre d’interprétation The CWGC Experience.

Le tourisme de mémoire est devenu essentiel dans une région que traverse l’ancienne ligne de front. D’Ypres à la Somme, les visiteurs sont de plus en plus nombreux à parcourir les Hauts-de-France pour mieux comprendre la réalité de la Première Guerre mondiale. Les mémoriaux et les cimetières de la CWGC sur le front de l’Ouest, qui ont accueilli 5 millions de visiteurs pendant la période du Centenaire, font partie de cette offre touristique chargée de sens. Il était essentiel pour la CWGC que ces visiteurs, qui saluent régulièrement la qualité du travail effectué sur ces sites, puissent comprendre comment elle travaille. Financé par une bourse LIBOR de 700 000 £ (de l’ordre de 810 000 €) et avec le soutien du gouvernement britannique, The CWGC Experience fera partie des incontournables pour tous ceux qui se rendent sur les champs de bataille des Hauts-de-France.

Une nouvelle offre de tourisme de mémoire

La CWGC a souhaité ainsi ouvrir le centre d’interprétation qui s’inscrira dans l’offre du tourisme de mémoire des Hauts-de-France. Il s’agit de raconter l’histoire de l’organisation fondée en 1917 avec la mission de commémorer tous les soldats des forces des pays du Commonwealth tués au cours du conflit. Aujourd’hui encore, la Commission travaille jour après jour pour entretenir les 23 000 sites où est commémorée la mémoire de plus de 1,7 million d’hommes et femmes tombés pendant les deux guerres mondiales. Installé sur le site des ateliers de production, le centre permettra aux visiteurs de découvrir la réalité de cette tâche immense. Équipés de leurs outils et machines dédiés, tailleurs de pierre, menuisiers, forgerons, mécaniciens feront la démonstration de leur travail quotidien. Un audioguide complétera la visite en donnant la parole au personnel de la Commission. Un espace d’interprétation du travail effectué par l’unité de découverte et de réinhumation des restes humains qui sont retrouvés aujourd’hui encore sur les champs de bataille accueillera également les visiteurs. Par respect pour les familles, aucun accès à l’espace de travail réel ne sera possible, mais cette salle expliquera en détails comment se passe le travail d’identification d’un soldat retrouvé cent ans après sa mort, afin de lui donner une tombe et tenter d’y inscrire son nom et son régiment.

Infos pratiques : The CWGC Experience, 5-7 rue Angèle-Richard à Beaurains. Du lundi au vendredi de 10h à 16h, entrée gratuite.