Pas-de-Calais habitat et le lycée Jacques Le Caron à Arras

Un partenariat vertueux

Pas-de-Calais habitat a signé le 23 avril avec le Lycée des métiers du bâtiment et des énergies durables Jacques Le Caron d’Arras une convention de partenariat. L’objectif est de proposer aux apprentis une expérience professionnelle en mettant à leur disposition des chantiers de rénovation de logements de l’Office.

387
(De g. à d.) Fabrice Crépin, directeur général de Pas-de-Calais habitat, Jean-Louis Cottigny, président, Bertrand Derquenne, proviseur du lycée Jacques Le Caron, Pascal Fourmeau, directeur du CFA académique, et Pascal Lachambre, président de la communauté urbaine d’Arras.

Dune durée de 24 mois, le partenariat est renouvelable. Pas-de-Calais habitat s’est engagé à mettre à disposition du lycée des logements individuels ou collectifs à rénover. Les apprentis des différents corps de métier auront à se coordonner pour mener à bien les commandes et seront aidés par leurs enseignants et encadrants du lycée. Pour Jean-Louis Cottigny, président de Pas-de-Calais habitat, «l’intérêt pédagogique est évident : gestion des interactions entre professionnels, respect du travail de l’autre, d’une commande et des délais. Par l’exigence d’un commanditaire soucieux de la qualité de vie de ses locataires, associée à l’excellence et la diversité des formations et de l’encadrement, les signataires de la convention apportent une réponse concertée, à la fois sociale et professionnelle, en faveur du dynamisme du tissu économique local.» Un cahier des charges techniques sera fourni pour chaque logement caractérisant la nature des travaux (de second œuvre) à réaliser. Le lycée fournit les matériaux et adresse sa facture une fois les travaux réalisés par les apprentis. Pour accompagner les personnes en alternance, l’Office s’engage à faciliter la location de logements pour l’hébergement des stagiaires, leur permettant de se former ou de trouver un emploi sans aucune contrainte en matière de mobilité résidentielle. L’emploi des locataires, en particulier des moins qualifiés, est l’un des axes sociaux prioritaires de l’Office. L’alternance permet d’acquérir une qualification reconnue, mais aussi une expérience professionnelle de terrain. Comme le souligne Jean-Louis Cottigny, «le toit, l’emploi et la formation sont le trio gagnant sur lequel nous devons agir au quotidien pour les habitants du département.»

L’intégration dans l’entreprise, cœur du projet

Comme l’exprime Bertrand Derquenne, proviseur du Lycée et directeur de l’Unité de formation des apprentis (UFA), «le Lycée a le souci permanent de l’intégration rapide des étudiants dans l’entreprise.» Il propose de nombreuses activités professionnelles, tant au lycée qu’à l’extérieur, recouvrant toutes les formations des métiers du bâtiment de tout niveau. Au travers de ses formations initiales, de l’UFA ou par son centre permanent du Greta, il permet à chaque élève d’obtenir une formation ou un diplôme de référence. «Avec des taux de réussite supérieurs aux moyennes académiques, des plateaux techniques de qualité et des formations rares comme la taille de pierre, un accompagnement personnalisé favorisant l’individualisation des parcours et un réseau fort de 250 entreprises partenaires, le Lycée est une référence académique et nationale.» Trois socles de formation y sont proposés : gros œuvre (lié au patrimoine et aux métiers de la pierre), second œuvre et bureaux d’études.