Santé

Boiron dans la tourmente

Le 28 juin, la Haute autorité de santé (HAS) donnera son avis définitif sur la pertinence du remboursement de l’homéopathie. 1300 emplois sont en jeu dans les laboratoires homéopathiques en France, dont 1000 pour Boiron.

155
Vous devez être connectés pour visualiser cet article