Outil unique représentant l’ensemble des flux interentreprises

La Toile industrielle© dunkerquoise devient numérique et interactive

Depuis 2009, l’AGUR (Agence d’urbanisme Flandre Dunkerque) a développé un outil unique au monde : une Toile industrielle© qui représente l’écosystème industriel et les flux interentreprises. Elle est désormais consultable en format numérique sous le nom de ToileMaker©.

196

C’est en 2009 que la première Toile industrielle© dunkerquoise est sortie, fruit d’un long travail de l’AGUR. «Nous sommes allés chercher l’information dans la presse, dans les registres officiels, dans les travaux d’études… Bref, partout où elle était disponible publiquement et c’est comme cela que nous avons pu bâtir notre première Toile qui représente l’ensemble de l’écosystème industriel et les flux interentreprises», résume Jean-François Vereecke, directeur adjoint de l’AGUR. A l’époque, cet outil est vu comme un OVNI qui n’existe nulle part ailleurs. «Mais immédiatement les entreprises, principales actrices de cette Toile, s’en sont emparées, nous donnant même de l’information pour le corriger et l’améliorer. Elles avaient déjà compris combien il allait leur être utile pour trouver des sous-traitants, des clients ou encore des fournisseurs, et pour générer de l’économie circulaire», se satisfait-il.

Depuis, la Toile industrielle© a été plusieurs fois réactualisée (la dernière version papier date de 2016) et a participé à l’implantation de plusieurs industriels, comme Ecocem (qui se sert du laitier de son voisin ArcelorMittal pour produire du liant pour ciment) ou encore Indaver (dont la production d’acide chlorhydrique à partir de déchets industriels chlorés sera directement livrée à son voisin Ecophos ; la vapeur issue du process servira à son autre voisin Ryssen). Dans un ouvrage écrit par la journaliste Virginie Wojtkowski, Stéphane Raison, président du directoire du Port de Dunkerque, estime même que, «régulièrement citée en exemple, la Toile est devenue, au fil des ans, un outil pour bâtir le marketing industriel et commercial territorial. Les équipes commerciales du port l’utilisent d’ailleurs pour valoriser la qualité des terrains portuaires et pour attirer des implantations industrielles». Aujourd’hui, la Toile industrielle© s’est doublée, sur le même modèle, d’une Toile énergétique© à laquelle tous les énergéticiens du secteur ont été associés. «Et nous sommes en train de travailler sur une Toile agricole©», complète Jean-François Veerecke. En outre, grâce à un partenariat entre l’AGUR et la start-up dunkerquoise Les Possibilizzeurs, la Toile industrielle© est devenue numérique et interactive sous le nom de ToileMaker©, une évolution rendue possible grâce au développement d’un logiciel dédié. «Grâce à une solution globale de DataViz, chacun peut désormais visualiser rapidement sur la Toile les facteurs d’influences et enjeux d’un tissu ou d’un scénario dans un contexte donné, afin d’afficher les opportunités ou encore optimiser une prise de décision», explique Anne Vanhaecke, l’une des créatrices des Possibilizzeurs. La start-up espère maintenant pouvoir développer son logiciel dans d’autres territoires en France et à l’étranger.

Jean-François Vereecke, directeur adjoint de l’AGUR, a expliqué en quoi la Toile industrielle © avait participé au développement du territoire dunkerquois depuis dix ans.