A Wallers-Arenberg

L’édition 2019 de Made in Hainaut fait carton plein

Les 23 et 24 mai, l’ancien site minier de Wallers-Arenberg accueillait la quatrième édition du salon Made in Hainaut. Un rendez-vous devenu incontournable qui a rassemblé 340 exposants et accueilli plus de 6 000 visiteurs. Retour sur l’événement et rencontre avec les participants et les visiteurs.

208
ACT'STUDIO
Le salon Made in Hainaut se déroule une fois tous les deux ans, sur le site minier d'arenberg.
ACT'STUDIO
Le salon Made in Hainaut se déroule une fois tous les deux ans sur le site minier d’Arenberg.

Édition après édition, depuis huit années, le salon Made in Hainaut, organisé par la communauté d’agglomération de la Porte du Hainaut et l’agence de développement éponyme, a su convaincre et devenir un événement B to B incontournable en région. «L’objectif de ce salon organisé tous les deux ans est de faire se rencontrer et travailler ensemble un maximum d’entreprises des Hauts-de-France et du Hainaut transfrontalier», souligne Hélène Helle, porte-parole du salon, directrice d’exploitation Arenberg Creative Mine – La Porte du Hainaut.

Ce rendez-vous, devenu le premier salon multisectoriel au nord de Paris, regroupe pendant deux jours des entreprises de plusieurs secteurs d’activité. Il rassemble les acteurs clés du territoire : grands comptes, PME/PMI, TPE, associations, mais aussi partenaires institutionnels.

ACT'STUDIO
Les deux jours ont été ponctués par des présentations et des conférences.

Sur le secteur du Valenciennois où plus de 38% des emplois relèvent du domaine industriel, il était logique d’avoir un fil conducteur autour de la diversité des métiers de l’industrie. L’édition 2019 a donc mis l’accent sur l’industrie du futur. Cette année, 340 stands ont été commercialisés et les organisateurs ont dû refuser des demandes, preuve que le salon est aujourd’hui à maturité. «Notre salon a aujourd’hui trouvé son rythme de croisière, et on remarque une vraie professionnalisation des entreprises dans leur manière d’exposer. Elles sont là pour étoffer leur réseau et faire des affaires.» 

Autre point important, les exposants qui sont déjà venus précédemment prennent des stands plus importants pour recevoir les visiteurs au mieux et présenter plus largement leurs savoir-faire. Par ailleurs, le salon offre une grande transversalité, tout en étant parfaitement connecté à la réalité de terrain, aux entreprises et à leur quotidien.

Pour cette édition 2019, un stand spécifique a été réservé aux entreprises belges : elles étaient sept à présenter leurs savoir-faire.

ACT'STUDIO
6 432 professionnels ont foulé les allées de l’édition 2019 du salon Made in Hainaut.

Des visiteurs intéressés
Sur les deux jours de salon, 6 000 visiteurs étaient attendus ; 6 432 professionnels ont foulé les allées de Made in Hainaut. Parmi eux, des Français, mais aussi des voisins belges, curieux de découvrir les exposants, de trouver des nouveaux fournisseurs, des partenaires ou des clients. 

Paul Atti et Loïc Delau travaillent dans une entreprise outre-Quiévrain spécialisée dans le développement de jeux de formation. Leur agence de création œuvre pour des clients comme Carrefour ou Disney. «Nous sommes venus sur ce salon pour rencontrer les exposants et, pourquoi pas, trouver de nouveaux clients ou des partenaires.» De son côté, Dorothée Mollet, commerciale pour la société roubaisienne Alizé communication, est venue sur le salon pour rencontrer ses clients, des prospects, mais aussi se faire une idée de ce que proposent ses concurrents. Quelques allées plus loin, Bernard, salarié d’une entreprise lilloise, est venu sillonner les allées de Made in Hainaut avec l’espoir de trouver un nouveau poste : «J’ai distribué quelques CV et rencontré plusieurs personnes intéressantes.» Comme lui, ils sont nombreux à fréquenter les salons professionnels à la recherche d’opportunités. Aussi, les organisateurs ont-ils décidé de mettre en place pour la première fois un mur des opportunités : «60 emplois étaient à pourvoir pendant le salon. Les visiteurs intéressés étaient invités à aller directement rencontrer les exposants pour se présenter et essayer de faire bonne impression pour décrocher un emploi», développe Hélène Helle.  

ACT'STUDIO
Le fil conducteur de l’édition 2019, l’industrie du futur, a permis à des entreprises spécialisées de présenter leurs savoir-faire.

Des exposants convaincus

Guy Delforge participait à ce salon pour la première fois. C’est d’ailleurs le premier salon professionnel auquel il a décidé de participer. «Par un concours de circonstances, ma directrice, qui est originaire du Valenciennois, m’a parlé du salon. Je savais qu’il y avait une place à prendre, j’en suis aujourd’hui convaincu», précise-t-il. Sa société d’intérim spécialisée dans le domaine de l’agriculture et plus largement de la terre avait parfaitement sa place au sein de ce salon 100% B to B : «Les visiteurs se sont montrés fortement intéressés par nos services, ils ont des besoins auxquels nous sommes en mesure de répondre.» 

Martine De Vidts commercialise, quant à elle, des objets publicitaires et a fait le choix de prendre un stand vide afin de l’aménager avec les produits qu’elle vend. Un choix stratégique qui s’avère original et payant : «Je propose des solutions réellement adaptées aux besoins de mes clients, du simple crayon aux enceintes Bluetooth, en passant par le textile.» Diversité des métiers, richesse de la présentation des exposants, animation en continu tout au long des deux jours de salon, Made in Hainaut 2019 a été une réussite. Rendez-vous est d’ores et déjà pris pour l’édition 2021.