Baudelet environnement ouvre un écosite à Mouvaux

Plus grand et plus fonctionnel (environ 1 hectare) que l’ancien site de Croix, l’écosite de Mouvaux, sur le site de l’ancienne friche AVI vient compléter la douzaine d’écosites que compte le groupe familial, essentiellement dans les Hauts-de-France mais aussi en Normandie. Ouvert aux entreprises, artisans, commerçants et particuliers, l’écosite comporte un comptoir d’achat de ferrailles […]

319

Plus grand et plus fonctionnel (environ 1 hectare) que l’ancien site de Croix, l’écosite de Mouvaux, sur le site de l’ancienne friche AVI vient compléter la douzaine d’écosites que compte le groupe familial, essentiellement dans les Hauts-de-France mais aussi en Normandie. Ouvert aux entreprises, artisans, commerçants et particuliers, l’écosite comporte un comptoir d’achat de ferrailles et de métaux, un service de location de bennes (de 1 à 36 m3), un centre agréé pour la dépollution de véhicules hors d’usage et un centre de regroupement des déchets dangereux. Aluminium, zinc, plomb… plus de 15 catégories de métaux sont différenciées pour pouvoir payer la matière à sa plus juste valeur. «Baudelet environnement fait en sorte que les déchets soient valorisés et ne se retrouvent pas dans la nature. Les ferrailles et métaux sont rachetés, séparés, puis envoyés vers des fournisseurs ou renvoyés sur notre site industriel de Blaringhem où nous sommes implanté sur 300 hectares» explique Olivier Ramackers, directeur général adjoint. Si le site mouvallois compte aujourd’hui six salariés, à terme ils devraient être une vingtaine. «Notre objectif ? Etre leader de la valorisation des ressources au grand nord de Paris : valoriser le présent pour préserver l’avenir», ambitionne Caroline Poissonnier, codirigeante de l’entreprise.