Le collaboratif, source de projets structurels

Blancheporte, spécialiste de la vente en ligne et par correspondance de linge de maison et de prêt-à-porter – et premier site web e-commerçant pour les femmes de plus de 50 ans – a été récemment été désignée lauréate des trophées QVT (qualité de vie au travail) 2019. Reprise il y a deux ans par quatre […]

Blancheporte, spécialiste de la vente en ligne et par correspondance de linge de maison et de prêt-à-porter – et premier site web e-commerçant pour les femmes de plus de 50 ans – a été récemment été désignée lauréate des trophées QVT (qualité de vie au travail) 2019. Reprise il y a deux ans par quatre de ses salariés, l’enseigne tourquennoise, après quelques années difficiles, affiche sa rentabilité et a entrepris un virage à 180°. Cap sur le numérique, sur les collections capsules avec des designers régionaux, sur la coconstruction de nouvelles marques… La PME de 200 salariés s’est aussi beaucoup impliquée dans la qualité de vie de travail. Une nouvelle dynamique qui a fait naître plusieurs groupes de travail, pour faire émerger de nouveaux projets. Notamment celui de la P@sserelle, cet espace situé entre deux bâtiments, devenu aujourd’hui un véritable lieu de vie, à la fois salle de coworking, de pause café et de réunions informelles. Marielle Daguzan, chef de produit en linge de maison, a fait partie de ce groupe de travail qui a coconstruit, avec l’ensemble des collaborateurs, ce nouveau lieu : «Nous étions 13 salariés, animés par un coach. Durant un an, nous avons interrogé les collaborateurs pour savoir ce qu’ils attendaient de cet espace. Notre objectif ? Décloisonner, apporter de la transversalité, de la synergie et du collaboratif.» Centrale et modulable, la P@sserelle a été imaginée de A à Z par les collaborateurs, tant au niveau de la décoration que de sa fonctionnalité. Inaugurée en octobre 2017, le lieu ne désemplit pas selon Marielle Daguzan, et accueille aujourd’hui des stand-up cafés, des conférences…, avec un nouveau groupe de travail chargé d’animer le lieu. Si pendant des années, Blancheporte s’est gardée de participer à des trophées, elle se sert aujourd’hui de ces récompenses pour renforcer cette cohésion déjà très forte au sein de l’entreprise.