Label

Ne pas confondre «Made in France» et «Origine France»

Dans le cadre des Rencontres régionales du #ProduireenFrance, les représentants de Muller, Bombardier et Toyota, trois groupes implantés dans les Hauts-de-France, sont venus témoigner des avantages d’obtenir la certification «Origine France garantie».

223
(De g. à d.) Anthony Vitorino, rédacteur en chef du magazine Produire en France, Pierre Michard, directeur commercial France de Bombardier, Thierry Saublet, directeur R&D du groupe Muller, et Éric Moyener, directeur stratégie, planning et communication chez Toyota.

Le «Made in France» séduit, l’étiquette figure parmi le top 3 des critères d’achat d’un produit pour le consommateur. Les publicitaires le savent, si bien que la mention inonde les rayons. Mais, en juin dernier, les représentants des groupes Muller, Bombardier et Toyota sont venus au siège de la Région pour parler d’un label plus significatif et exigeant : la certification «Origine France garantie».

Contrôle rigoureux

Comme Éric Moyener, directeur stratégie, planning et communication chez Toyota, l’a précisé : il suffit qu’un produit soit assemblé en France pour qu’il puisse afficher la mention «Made in France», alors que les pièces peuvent provenir d’un autre pays. «Le label ‘Origine France garantie’ n’est pas une opération marketing, il est réellement contrôlé», revendique-t-il. Créée par l’association Pro France, la certification «Origine France» n’est obtenue que sur la base d’un audit indépendant, réalisé par le bureau Veritas : toutes les étapes de transformation d’un produit pour sa construction doivent être effectuées en France, et au moins 50% du prix de revient unitaire doit être acquis dans le pays. Vérifiée par un audit chaque année, la certification est valable trois ans. Pour la gamme Yaris de Toyota, produite à Onnaing, près Valenciennes, 54,4% du prix de revient unitaire est acquis en France ; 930 voitures sont construites par jour et 85% de la production est exportée en Europe. «Nos véhicules sont français. Pour moi qui suis directeur communication, il n’y a rien de pire que de nous entendre résumé à un constructeur japonais», affirme Éric Moyener. Bombardier est un autre constructeur étranger implanté dans le Valenciennois. Le groupe ferroviaire canadien s’est implanté à Crespin il y a 30 ans. Le Francilien et le Regio2N, les deux trains produits et assemblés sur le site, sont certifiés «Origine France garantie». Selon Pierre Michard, directeur commercial France de Bombardier, les clients donnent une grande importance à ce label par souci pratique : «Sur le site, 3 000 m2 sont réservés à la maintenance. Réparer et maintenir un train en France, c’est toujours plus rapide que renvoyer le train ailleurs…»

La confiance des consommateurs et des collaborateurs

La certification «Origine France garantie» est aussi synonyme de savoir-faire pour le consommateur étranger. Thierry Saublet, directeur R&D du groupe Muller, a pu le constater : «Nos clients asiatiques demandent à ce que le logo ‘Origine France’ soit visible sur tous les produits qu’ils commandent. On est obligé de leur rappeler que ce n’est pas un simple pins et que le contrôle est très lourd.» Ce savoir-faire français s’exporte dans le monde entier. Bombardier en est la preuve : ses trains à étages, conçus à Crespin, sont les premiers du genre. À présent, le modèle est copié partout. Chez Muller, la certification n’attire pas seulement la clientèle, mais aussi la main-d’oeuvre. «La recherche et développement est un milieu où il est difficile de recruter, avoue Thierry Saublet. Nos jeunes talents, formés dans les universités du territoire, cherchent très vite à bouger. Pour les inciter à rester chez nous, un label tel que ‘Origine France garantie’ peut être un argument.» Le groupe a cinq centres de recherche en France dont deux dans la région, à Laon et Feuquières-en-Vimeu. Attaché à ses liens avec le territoire, Muller collabore activement avec les universités et les start-up locales, comme le Creativ’Lab de Laon.

Toyota a créé la première pub «Origine France garantie»

Toyota est le premier groupe à avoir tourné un spot publicitaire certifié «Origine France garantie» pour sa Yaris construite à Onnaing, près de Valenciennes. Diffusée à la télévision depuis le mois de mars, la vidéo est à 93% d’origine française. Elle a été réalisée par l’agence The&Partnership, avec des acteurs français, et des décors et costumes élaborés grâce à des produits de 55 autres entreprises certifiées.