Port de Dunkerque

SFAN annonce un investissement de 60 millions d’euros

La Société d’investissement SFAN, créée à Paris en 2017, va construire un entrepôt de 42 000 m2 et un bâtiment «transstockeur» haut de 43 mètres au port Ouest de Dunkerque. Un investissement de 60 millions d’euros qui devrait générer la création d’une centaine d’emplois à l’horizon 2021.

178
Au centre, Stéphane Raison, président du directoire de Dunkerque Port, et Julien De Lapize, président de la société d'investissement parisienne SFAN.

L’annonce de cet investissement de 60 millions d’euros au port de Dunkerque ne doit rien au hasard. «Depuis plusieurs années, nous suivons avec beaucoup d’intérêt le développement du port et ses investissements pour accroître fortement le trafic conteneurs. Nous avons, par exemple, participé très activement au débat public pour le projet Cap 2020 (un projet qui prévoit de faire passer le trafic à 1 million de conteneurs par an grâce à l’allongement du quai de 2 km à l’horizon 2035). Or, il est bien évident que ce trafic ne pourra se développer que s’il a en face de lui les infrastructures logistiques et de stockage nécessaires. Nous avons vu là un potentiel de développement intéressant. C’est la raison pour laquelle nous avons tout spécialement créé SFAN (Société foncière axe Nord), à Paris en 2017», détaille son président, Julien De Lapize.

Un nouvel entrepôt

Ce développement intéressant concerne la construction d’un entrepôt de 42 000 m2 et d’un bâtiment dit «transstokeur» de 43 mètres de hauteur, d’une capacité de 66 000 palettes en froid négatif, totalement automatisé. L’un sera bâti dans la zone du «port rapide», l’autre sur DLI, la toute nouvelle zone logistique aménagée par le port de Dunkerque, non loin des terminaux conteneurs et transmanche. «Nous sommes les premiers à nous installer dans cette zone qui donne un accès privilégié à tout le trafic vers la Grande-Bretagne et qui constitue une porte d’entrée idéale vers les consommateurs des Hauts-de-France», constate Julien De Lapize. Pour SFAN, cela représente un investissement de 60 millions d’euros qui, selon le chef d’entreprise, devrait générer la création d’une centaine d’emplois. «La construction des deux entrepôts devrait intervenir en 2020 pour une mise en service en 2021. Nous avons déjà des contacts avec de grands groupes internationaux, spécialisés notamment dans le e-commerce, pour leur location. À ce sujet, nous allons beaucoup travailler avec nos bureaux situés en Chine. C’est là que se retrouvent tous les spécialistes du secteur, français comme étranger», commente Julien De Lapize. Stéphane Raison, président du directoire du Port de Dunkerque, s’est dit très satisfait de cette nouvelle qui vient conforter les projets de développement du port. «Nous sommes très heureux du développement par la société SFAN d’un programme d’entrepôts visant à créer de nouvelles facilités pour accompagner la croissance de nos flux de marchandises conteneurisées et proposer de la surface complémentaire aux acteurs qui sont déjà en place depuis de nombreuses années», a-t-il réagi dans un communiqué.