Dunkerquois

L’entreprise de découpe laser AD Coup sauvée par Econox

AD Coup, une entreprise de découpe laser située à Bierne, a été placée en redressement judiciaire en février 2019 par le tribunal de commerce de Dunkerque. Elle vient d’être rachetée par son voisin, Econox, spécialiste de la conception et de la réalisation de conteneurs à déchets design.

222
André Figoureux (à gauche), président de la communauté de communes des Hauts de Flandre, et Christophe Demassiet, dirigeant fondateur d'Econox, lors de la conférence de presse annonçant le sauvetage d'AD Coup.

C’est une belle histoire : Econox, implantée avec succès à Bierne depuis cinq ans, vient de racheter sa voisine AD Coup, créée il y a 25 ans, mais en proie aux difficultés depuis plusieurs mois. Spécialiste de la découpe au laser, AD Coup réalisait, jusqu’à présent, plus de 70% de son chiffre d’affaires avec le fabricant de cabines pour tracteurs et engins de chantier TIM, implanté dans le même secteur géographique. Hélas, depuis plusieurs années maintenant, le donneur d’ordres connaît de fortes turbulences et une activité en dents de scie. Celles-ci ont eu de très lourdes conséquences sur le propre chiffre d’affaires d’AD Coup. A tel point que l’entreprise a dû être placée en redressement judiciaire en février 2019. Pour le dirigeant fondateur d’Econox, Christophe Demassiet, il était impensable qu’une entreprise possédant un tel savoir-faire disparaisse. «Je connais très bien AD Coup puisque c’est cette entreprise qui réalisait la découpe au laser des pièces qui entrent dans la fabrication de nos conteneurs à déchets, justifie-t-il. Je savais donc que ses difficultés étaient d’ordre conjoncturel et non structurel. C’est pourquoi, très vite, j’ai pris la décision de la reprendre.» Et de sauver ainsi 10 emplois sur les 14 que comptait AD Coup.

André Figoureux (à gauche), président de la communauté de communes des Hauts de Flandre, et Christophe Demassiet, dirigeant fondateur d’Econox, lors de la conférence de presse annonçant le sauvetage d’AD Coup.

Econox, spécialiste de la conception et de la fabrication de conteneurs à déchets design en acier, travaille sur l’ensemble du territoire français. «Nous investissons 2,6 millions d’euros dans le rachat des bâtiments d’AD Coup et l’installation en octobre prochain d’un outil performant de peinture, complémentaire de notre outil actuel. Celui-ci intégrera le grenaillage, la métallisation et le poudrage de pièces métalliques allant de 10 m de long par 2,5 m de haut et 2,5 m de large», précise Christophe Demassiet. «AD Coup va être complètement intégrée à Econox sous le nom de AD Coup by Econox. Nous allons ainsi disposer de l’espace de stockage et de production qui nous manquait alors que nous sommes en pleine phase de développement. AD Coup va toujours réaliser les découpes laser pour Econox et ses actuels clients, et nous allons développer la partie sous-traitance en allant chercher de nouveaux et de plus gros marchés. Avec 32 salariés au total sur les deux entités, Econox est désormais taillée pour répondre à des pics d’activité et à de très gros volumes», ajoute Christophe Demassiet.

D’un naturel prudent, le chef d’entreprise se montre pourtant très confiant quant à l’avenir d’AD Coup, précisant que les anciens clients de l’entreprise, ont répondu présents, heureux visiblement de cette issue positive. Une satisfaction partagée par la communauté de commune des Hauts de Flandre et par l’agence de développement économique Dunkerque promotion, qui ont accompagné Christophe Demassiet dans son projet, réduisant ainsi le délai de reprise à trois mois à peine.