Certificat de qualification professionnelle de carrossier peintre

Une promotion exceptionnelle à Arras

L’antenne formation d’Arras de la chambre de métiers et de l’artisanat Hauts-de-France est le plus grand centre de formation du Pas-de-Calais et forme, entre autres, aux métiers de la maintenance automobile par apprentissage et dispose de deux plateaux techniques : 1 800 m² dédiés à la mécanique automobile et 2 000 m² dédiés à la carrosserie peinture.

Jennifer Petit, CQP carrossier peintre avec félicitations du jury.

L’antenne possède des équipements d’apprentissage très pointus. Ainsi, le pôle «mécanique automobile» dispose d’un banc de géométrie de dernière génération, d’outils de mesures physiques, d’une chaîne de contrôle technique, de stations de climatisation et de nombreux outils de diagnostic multimarques. Par ailleurs, le pôle «carrosserie peinture» est équipé d’outils performants permettant aux jeunes apprentis d’apprendre le métier de carrossier – différents marbres, dont un par mesure laser, une zone dédiée à la soudure, cinq aires de préparation avec aspiration intégrée, dont deux répondant aux normes ATEX (travaux sur aluminium) – et le métier de peintre automobile – une zone de recherche de teinte lumière du jour pour la colorimétrie, deux cabines de peinture, une cabine de peinture mobile, un double laboratoire de préparation des teintes disposant de deux marques de peintures.

Une promotion de 26 carrossiers peintres

La fin d’année scolaire a été clôturée, début juillet, par la remise des certificats de qualification professionnelle (CQP) de carrossier peintre à une promotion exceptionnelle de 26 stagiaires formés durant 22 mois en alternance, tous sous contrat de professionnalisation dans des entreprises automobiles en Hauts-de-France.
C’est la première fois en France qu’un contingent de 26 stagiaires sur un seul centre est formé à ce CQP carrossier peintre, difficile à obtenir, comme l’exprime un professionnel : «Une bonne promotion, c’est 70% de réussite.» Cette formation se déroule en deux ans suite à un CAP «réparation des carrosseries», combiné idéalement avec le CAP «peinture en carrosserie».
Dans les Hauts-de-France, plus de 12 000 jeunes se forment par la voie de l’apprentissage, dont plus de 50% dans 19 antennes de formation (CFA), auprès de 82 000 entreprises artisanales de tous les secteurs de l’économie régionale (bâtiment, métiers de bouche, métiers de services, etc.).
Avec plus de 700 apprenants dans les métiers de l’automobile sur les six antennes de formation, du CAP (certificat d’aptitude professionnelle) au BTM (brevet technique des métiers), en passant par les titres professionnels et BP (brevet professionnel), l’apprentissage est devenu un véritable moteur pour l’emploi des jeunes, en prise directe avec les réalités du monde du travail.

Jennifer Petit, avec félicitations du jury

Originaire de Saint-Pol-sur-Ternoise, 23 ans, Jennifer Petit suivait une formation en boulangerie avant de décider un changement d’orientation vers la mécanique automobile. Elle obtient son CAP en un an, puis son CQP en deux ans. Depuis son changement de parcours, Jennifer est embauchée en contrat de professionnalisation chez Carrosserie Carrez à Ramecourt (62) et a signé son premier CDI. Son métier est «de redresser de la tôle, peinture sur carrosserie et restauration de voitures anciennes». Elle est passionnée de moto et de voiture tandis que son parcours souligne la féminisation progressive de la branche mécanique automobile.