De l’autre côté de la frontière

Deloitte Belgique renforce son personnel   Deloitte Belgique a récemment recruté 1 106 personnes, pour un chiffre d’affaires de 565 millions d’euros sur la période du 1er juin 2018 au 31 mai 2019. Une telle réussite s’explique par les différents partenariats noués avec d’autres pays de l’Europe. A travers ce recrutement, l’entreprise vise à accompagner la […]

163

Deloitte Belgique renforce son personnel  

Deloitte Belgique a récemment recruté 1 106 personnes, pour un chiffre d’affaires de 565 millions d’euros sur la période du 1er juin 2018 au 31 mai 2019. Une telle réussite s’explique par les différents partenariats noués avec d’autres pays de l’Europe. A travers ce recrutement, l’entreprise vise à accompagner la transformation des métiers du cabinet tout en répondant aux attentes de sa clientèle. A l’heure actuelle, le nombre de salariés en Belgique s’élève à 4 400 personnes. Le spécialiste de l’audit et du conseil envisage de recruter davantage de femmes avec pour objectif un pourcentage de 30% d’ici 2030.

Anytime en pleine croissance en Angleterre

La start-up belge Anytime a décidé de renforcer sa croissance en intégrant le marché professionnel anglais. Le choix de l’Angleterre s’explique par l’augmentation du nombre des PME au sein de ce pays. Spécialisée dans la monnaie virtuelle, l’entreprise offre à sa clientèle un service sans engagement. En plus de proposer un compte professionnel sans banque, la fintech offre également une panoplie d’instruments de paiements et un service personnalisé. Les utilisateurs peuvent entre autres télécharger des factures ou consulter en temps réel leur compte.

Lhoist : suppression de 117 emplois en Belgique

Le groupe Lhoist a décidé de supprimer 117 emplois au sein de ses trois usines basées en Wallonie. L’entreprise, qui fait l’objet d’un plan de restructuration, prévoit de licencier 64 salariés à Hermalle, 39 à Marche-les-Dames et 14 autres à Jemelle. Suite à certaines difficultés financières, Lhoist a perdu 35% des ventes de ses produits sur dix ans. Spécialisée dans la production et la vente de chaux et dolomie, elle est en discussion avec les acteurs sociaux sur la procédure du licenciement collectif. Pour l’avenir, l’enseigne prévoit d’investir environ 90 millions d’euros pour réorganiser l’ensemble de ses activités et faire face à cette situation.

Nodalview : une levée de fonds de 1,7 million d’euros

1,7 M€, c’est le montant de la levée de fonds que Nodalview a réalisé auprès du fonds d’investissement Volta Ventures. La start-up, qui s’appuie sur l’intelligence artificielle, permet à ses clients, principalement des professionnels immobiliers, d’accéder à une multitude d’axes de communication visuelle. Grâce à ce financement, la société vise à développer sa production tout en renforçant sa croissance internationale et en recrutant de nouveaux salariés. Sa clientèle compte aujourd’hui 6 000 agents immobiliers répartis entre les pays de l’Europe.