L’Annexe du Moulin vient compléter le Spa

Le bien-être allié au charme de la campagne

Initiative lancée à La Comté, en milieu rural, le Spa du Moulin s’agrandit. Forte de son succès, la structure, équipée d’un spa et d’une chambre d’hôtes, est complétée depuis quelques mois d’un second spa et d’un hébergement de groupe. Un développement qui va répondre à une demande qui ne cesse de croître.  

1621
Ludivine Bourgeois et Guillaume Ducrocq ont souhaité diversifier leur offre de services en créant l’Annexe du Moulin.

 

Ludivine Bourgeois et Guillaume Ducrocq ont souhaité diversifier leur offre de services en créant l’Annexe du Moulin.

Véritable havre de paix, le Spa du Moulin a vu le jour en 2016 et l’équipement a rapidement séduit les amateurs de bien-être. Aménagé dans un moulin du XVe siècle, le cadre est forcément atypique et ne manque pas de cachet. Guillaume Ducrocq et Ludivine Bourgeois, les propriétaires, avaient été charmés, il y a quelques années, par les lieux et ils ont, dans un premier temps, voulu rendre sa superbe à ce magnifique édifice, avant d’y créer une activité économique. «Dès la première visite ce fut le coup de cœur. L’idée d’y lancer une activité s’est imposée presque d’elle-même. Cette demeure de caractère disposait d’un énorme potentiel, nous en étions convaincus. Aménager en campagne un équipement zen, le créneau pouvait séduire le public et, de toute façon, nous souhaitions créer une activité à la maison», explique Guillaume Ducrocq. L’activité n’a d’ailleurs pas tardé à décoller, attirant une clientèle issue essentiellement des Hauts-de-France, de Belgique, de Paris et aussi de Normandie. Initialement, le Spa du Moulin était doté d’une capacité d’accueil de 5 personnes et une problématique s’est rapidement posée, comme l’expliquent Ludivine Bourgeois et Guillaume Ducrocq : «Nous ne pouvions pas accueillir des groupes. Nous avons donc inclus cette possibilité dans notre plan de développement.»

Deux entités qui se complètent

Face au moulin existait une demeure artésienne typique, en briques rouges, à l’abandon. Le couple s’est porté acquéreur de ce bien et a décidé d’y établir un hébergement de groupe, ainsi qu’un spa de grosse capacité. «Nous avons juste conservé le toit et les murs», sourit Guillaume Ducrocq. En effet, l’ensemble a été restauré en profondeur, tout en conservant le cachet de la maison. La réhabilitation a été effectuée dans un souci de respect de l’environnement, avec l’installation notamment d’un système de traitement des eaux usées par filtration végétale. Le jacuzzi a été posé au sol et l’extension a été construite autour. Ludivine Bourgeois s’est chargée de la décoration : «On a privilégié l’aspect cocooning. A l’étage, on a installé un filet suspendu. Le lieu se veut plus contemporain. Il se distingue ainsi du Spa du Moulin qui est plus rustique.» L’endroit a été nommé l’Annexe du Moulin et il peut accueillir 10 à 15 personnes. L’Annexe a ouvert ses portes en juillet dernier et les sollicitations n’ont pas tardé à tomber : de bon augure !