Le Grand Arras : un bassin d’emploi attractif

Fin 2018, le territoire de la Communauté urbaine d’Arras (CUA) comptait 38 804 emplois dans le secteur privé. Plus 525 salariés dans le secteur privé en 2018 par rapport à 2017, soit une hausse de 1,37%, il s’agit pour le territoire du Grand Arras de la 3ème année de hausse du nombre d’emplois. C’est également […]

216
Actiparc, l’un des trois grands parcs d’activités de la CUA, six chantiers y sont en cours.

Fin 2018, le territoire de la Communauté urbaine d’Arras (CUA) comptait 38 804 emplois dans le secteur privé. Plus 525 salariés dans le secteur privé en 2018 par rapport à 2017, soit une hausse de 1,37%, il s’agit pour le territoire du Grand Arras de la 3ème année de hausse du nombre d’emplois. C’est également l’une des plus fortes hausses depuis 3 ans parmi les collectivités des Hauts-de-France. Communiqués la semaine dernière, ces chiffres sont venus confirmer les chiffres de la baisse du nombre de chômeurs. Pour le 2ème semestre, cette baisse est de 4,1%, soit 9 334 demandeurs d’emploi sur le Grand Arras, à rapprocher de la baisse régionale de 2,6%.
Depuis plusieurs années, de nombreux chefs d’entreprise français ou étrangers ont choisi le Grand Arras pour y investir et parfois y installer leur siège social, cela se traduisant par une hausse des emplois sur le territoire. Comme l’exprime Pascal Lachambre, président de la CUA, «L’emploi est une priorité à la Communauté, et les chiffres annoncés nous encouragent dans notre volonté de conforter le Grand Arras comme un territoire où il fait bon investir. Aussi, nous allons poursuivre notre politique d’accompagnement des entreprises – TPE, PME, grands groupes, qui s’installent ou se développent -, pour qu’elles trouvent des locaux adaptés et puissent embaucher. Et surtout que le territoire ait les infrastructures nécessaires afin de faciliter les conditions de travail et de vie des salariés.»

Actiparc, l’un des trois grands parcs d’activités de la CUA où six chantiers sont en cours.