Plan national «10 000 entreprises pour l’inclusion et l’insertion professionnelle»

Le Pas-de-Calais dans le mouvement

Voici plus d’un an, cent entreprises ont pris des engagements volontaires et concrets en matière d’emploi, affirmant ainsi le rôle majeur de l’entreprise dans la lutte contre l’exclusion sociale. Depuis, plusieurs territoires ont suivi le mouvement avec la création de clubs d’entreprises dans chaque département, dont le Pas-de-Calais.

Une soixantaine de dirigeants avaient répondu à l’invitation du préfet du Pas-de-Calais et de la CCI Artois.

Avec le soutien d’Alliance emploi, de l’association Face Artois, du Medef et de la CCI Artois, Fabien Sudry, préfet du Pas-de-Calais, a participé dernièrement à une réunion de lancement des clubs d’entreprises du Pas-de-Calais, également moment de partage et d’échange. Le plan «10 000 entreprises pour l’inclusion et l’insertion professionnelle» a pour but, entre autres, de créer les conditions d’une croissance inclusive à même de concilier l’économique et le social.

Une soixantaine de dirigeants avaient répondu à l’invitation du préfet du Pas-de-Calais et de la CCI Artois.

Des engagements

Comme l’a exprimé le préfet, «les engagements reposent sur quatre principes. La liberté est donnée aux entreprises en matière de dispositifs et de publics. Une mobilisation se traduit sous forme d’engagement volontaire de la part des entreprises. Une priorité est donnée à des engagements centrés sur l’inclusion et l’insertion professionnelle des publics les plus éloignés du marché du travail. Une émulation est à créer entre les entreprises, en favorisant au sein des clubs des entreprises engagées les échanges de bonnes pratiques et les mises en réseau».
Cette première réunion a permis d’échanger autour d’interventions et de témoignages d’entreprises (cf. encadré) déjà engagées dans une démarche inclusive et a vocation à permettre la définition des modalités de déclinaison de ces engagements volontaires dans l’ensemble du département avec l’appui des services territoriaux de l’État.

 

Témoignages d’entreprises

• ASN (Alcatel Submarine Networks) Alcatel à Calais (Anne Testelin et Laure De Winne)
• Le Chenelet à Audruicq et Landrehun-le-Nord (Anne-Gaëlle Charvet)
• Luxant Group à Noyelles-Godault (Agathe Gérard), Camaris à Longuenesse (Hocine Soltani)
• L’association d’entreprises Gieq Emploi et Handicap (François Delannoy)