Hellogoodbail

Une nouvelle appli pour rencontrer son proprio idéal

L’application mobile Hellogoodbail est disponible sur Android depuis avril dernier. Fortement inspirée des concepts de Swipe and Match de Tinder ou Happn, elle aide les jeunes lillois à trouver un bien locatif en temps record.

175

«En immobilier, c’est comme en amour : ça marche au coup de cœur.» Jimmy Coupé, Antoine Martins et Nicolas Faraci ont pu l’expérimenter, encore étudiants, lorsqu’il étaient à la recherche d’un appartement confortable et abordable. «Nous aussi, nous avons passé des étés à désespérer en cherchant la bonne offre avant la rentrée», se souviennent-ils. Jeunes et par conséquent familiers des applications mobiles, les trois entrepreneurs ont décidé de développer Hellogoodbail, une appli qui permet de rencontrer, non pas l’âme sœur, mais son propriétaire idéal. «Nos cibles sont principalement les étudiants et les jeunes actifs. Nous ne proposons donc que des locations et souvent des meublés», précise Jimmy Coupé.

Une réactivité nécessaire

Sur le même principe des applications mobiles telles que Tinder ou Happn, le locataire télécharge Hellogoodbail, crée un profil en indiquant ses critères de recherche et peut même numériser son dossier avec les documents administratifs attendus (justificatifs d’identité, de revenus, etc.). L’utilisateur doit ensuite activer un radar, une fois localisé dans la ville où il souhaite s’installer. «On peut étendre ses recherches à 10 km autour de soi. Certes, si la personne n’habite pas la ville en question, elle doit s’y déplacer. Mais ça reprend vraiment le principe des applis comme Tinder», concède Jimmy Coupé. Et les fondateurs y voient plein d’avantages : «Ça permet de chercher un appartement tout en se promenant. Et les visites peuvent s’organiser très spontanément, en quelques minutes.»

Tout comme sur les applications mobiles de rencontre, les visites de biens sont convenus selon un système de «match». Le locataire «swipe» les annonces disponibles autour de lui jusqu’à trouver celle qui lui correspond. Le propriétaire en est ensuite informé, mais une première prise de contact n’est possible que si le profil du locataire lui convient. «Les utilisateurs doivent être très réactifs», insiste Jimmy Coupé.

Surtout à Lille

La majorité des biens recensés se trouvent à Lille, même si quelques propriétaires ont téléchargé l’application à Lyon et Paris. La création d’un compte est gratuite, autant pour les locataires que pour les propriétaires particuliers qui pourront par la suite payer des options permettant d’augmenter la visibilité de leurs annonces. Des partenariats ont également été signés avec les agences immobilières Abita, Little Suite et Fidelis Patrimoine pour proposer un maximum de biens. Depuis son lancement, l’application, disponible sur Android, a déjà été téléchargée 20 000 fois. Une version iOS sera disponible en 2020. «Tout est développé en interne par Nicolas, explique Jimmy Coupé. Antoine s’occupe plutôt du marketing, et moi, du juridique. Nos formations respectives sont très complémentaires.» À l’avenir, les fondateurs voudraient élargir leur périmètre d’activité et développer une solution pour rechercher son colocataire idéal. «Mais pour concrétiser ces projets, nous aurions d’abord besoin des business angels», annonce Antoine Martins. Objectif : lever 300 000 euros.