De l’autre côté de la Manche

La première « Pharmacie de la poésie » s’installe en Angleterre Poetry Pharmacy, la pharmacie qui propose des prescriptions poétiques pour guérir les maux émotionnels, vient d’ouvrir ses postes à Bioshop’s Castle. Ce concept innovant a été lancé par Deborah Alma et James Sheard, deux enseignants de l’écriture à l’université de Keele. La boutique dispose d’un espace […]

La première « Pharmacie de la poésie » s’installe en Angleterre

Poetry Pharmacy, la pharmacie qui propose des prescriptions poétiques pour guérir les maux émotionnels, vient d’ouvrir ses postes à Bioshop’s Castle. Ce concept innovant a été lancé par Deborah Alma et James Sheard, deux enseignants de l’écriture à l’université de Keele. La boutique dispose d’un espace café, mais aussi d’une salle de consultation afin de s’entretenir en privé avec les patients. Par ailleurs, la pharmacie offre chaque vendredi des consultations gratuites sur rendez-vous, d’une demi-heure chacune.

Royaume-Uni : Amazon lance sa marque de spiritueux

Amazon, le spécialiste du commerce électronique, vient de lancer sa propre marque de spiritueux, « Tovess Single Batch Crafted Dry Gin ». Il s’agit d’un gin sec artisanal infusé avec des zestes de citron vert et de pamplemousse, conditionné dans des bouteilles de 70 cl. Cette nouvelle boisson, distillée à la périphérie de Birmingham, convient aux végétariens, mais aussi aux végétaliens. Celle-ci est vendue exclusivement sur le site d’Amazon au Royaume-Uni au prix de 24,99 euros la bouteille. Les consommateurs britanniques ont la possibilité de la commander avec l’option Amazon Prime afin de bénéficier d’une expédition rapide, mais doivent prouver leur âge à la livraison.

Une levée de fonds de 56 millions de dollars pour Healx

Healx, start-up britannique de biotechnologie, vient de réaliser une levée de fonds estimée à 56 millions de dollars, soit 50,8 millions d’euros environ. Celle-ci a été réalisée auprès de ses investisseurs historiques Balderton Capital, Amadeus Capital Partners et Jonathan Milner. Atomico, Intel Capital, Global Brain et Btov Partners ont également participé à ce tour de table. L’objectif de cette opération est de lutter contre les maladies rares et de réaliser de nouveaux essais cliniques. L’entreprise, dont le siège social est situé à Cambridge, proposera un outil basé sur l’intelligence artificielle visant à développer, d’ici 2025, plusieurs traitements contre les maladies orphelines.

Harland and Wolff a un nouveau propriétaire

Les chantiers navals Harland and Wolff, basés à Belfast en Irlande du Nord, viennent d’être rachetés par Infrastrata, spécialiste britannique des infrastructures énergétiques. L’opération, qui a nécessité un investissement de 6,8 millions d’euros, permet de sauver cette entreprise créée en 1861 et placée en redressement judiciaire depuis le 4 août, et par conséquent les emplois menacés, à l’exception des salariés ayant bénéficié du plan de départ volontaire. Le repreneur anglais compte par ailleurs créer de nouveaux emplois dans les cinq années à venir.