Une soirée pour favoriser les échanges entre entreprises et designers

La culture du design en entreprise

Tripod, projet Interreg de coopération transfrontalière sur le design dans les Hauts-de-France, les Flandres et la Wallonie, promeut la démarche design au sein des entreprises régionales en se basant sur la coopération transfrontalière.

1128
Tripod promeut la démarche design aupès des entreprises des Hauts-de-France.
Tripod promeut la démarche design auprès des entreprises des Hauts-de-France.

Le design est facteur de compétitivité, de création de valeur et de différenciation. C’est la conviction que porte Tripod. Animé par une douzaine de partenaires (MEL, CCI Hauts-de-France, Wallonie Design, Charleroi entreprendre, etc.), ce collectif développe les collaborations transfrontalières et accompagne les sociétés porteuses d’un projet de design d’un service ou d’un produit. Tripod organise également des événements pour promouvoir la démarche design, comme lors de la rencontre organisée récemment à la CCI de Lille. Objectif de ces événements : favoriser les échanges et le networking entre les entreprises et les designers des trois territoires. «Nous souhaitons faire progresser les entreprises dans la culture du design», a rappelé François Dutilleul, président du Club d’entreprises Lille-design, en introduction.

Les start-up et le design 

Toutes les entreprises sont concernées par l’importance d’une réflexion sur le design. «Le design prend de plus en plus de place dans le quotidien des start-up», a témoigné Anne-Sophie Soetens, chargée d’affaires à Hodéfi. L’association, qui accompagne chaque année une trentaine de jeunes entreprises innovantes dans les Hauts-de-France, l’a constaté, par exemple, avec Redison. La start-up nordiste développe des objets connectés pour la musique, les sports et la santé. Redison a inventé le capteur Senstroke qui permet de jouer de la batterie n’importe où : il faut fixer sur des baguettes et sur ses pieds des capteurs Bluetooth connectés à une application mobile. «Le design était à la genèse du projet, se souvient le fondateur Jérôme Dron. Nous avons travaillé sur le design du capteur avant même de développer la technologie et l’application. Il fallait résoudre les problèmes de la forme, du poids et de la résistance pour que ce soit économiquement viable.»

Tripod permet la mise en relation entre les designers et les entreprises de l’Eurométropole.

Le design, un cheminement

Un projet de design dans une entreprise ne doit pas être restreint aux services concernés en premier lieu. Au contraire, l’enrichir de la collaboration de tous les services est créateur de dynamique et de valeur. «C’est le rôle des designers de pousser les entreprises à voir plus loin dans l’innovation de leur produit», s’enthousiasme Maxime Szyf de l’agence Yellow Window. La démarche design nécessite également de ne pas lancer un projet à partir d’a priori. Connaître les attentes des utilisateurs et des clients est fondamental.

«Le design, et surtout le design de service, est une démarche d’empathie qui passe par l’écoute des utilisateurs et des clients, insiste Mathilde Adriaenssens, fondatrice de l’agence Keyuz. Le design est un processus, un cheminement. Il faut mettre tous les services de l’entreprise sur le projet et unifier le dialogue. Il faut que tous les collaborateurs puissent contribuer à la cartographie du parcours client et à l’élaboration de la feuille de route des différentes étapes de l’élaboration du produit ou du service.» Dans une société où le client est de plus en plus exigeant, le design est un outil qui permet de le surprendre. «Dans le design de service, ajoute Mathilde Adriaenssens, ce qui est important, c’est moins ce qu’on vend que comment on le vend…»