Département du Pas-de-Calais

«La situation économique reste bien orientée»

Fabien Sudry, préfet du Pas-de-Calais, a réuni le 14 octobre les acteurs socio-économiques du département, les parlementaires et les présidents des intercommunalités afin de dresser le panorama de la situation économique et de l’emploi.

275
Fabien Sudry, préfet du Pas-de-Calais, lors de ses propos introductifs.
Fabien Sudry, préfet du Pas-de-Calais, lors de ses propos introductifs.

Comme l’exprime le préfet, «après une année 2018 où la croissance d’activités fut soutenue, les résultats du 1er semestre 2019 évoluent favorablement. Sur cette période, le chiffre d’affaires des entreprises continue à progresser de +3,14%, porté notamment par l’activité des petites et moyennes entreprises. L’investissement des entreprises est également toujours orienté à la hausse».

L’évolution de l’emploi

L’emploi salarié représente près de 323 500 emplois. Sa progression est de +0,6% sur un an, les situations étant contrastées selon les bassins d’emplois. Depuis début 2019, les défaillances d’entreprises dans le département sont, malgré les PSE, en recul de -5,5%, en regard d’une augmentation de +0,81% au niveau national et d’une diminution de -0,37% au niveau régional. Même plus élevé que le taux national (8,5%), le taux de chômage départemental poursuit sa baisse pour s’établir à 10,2%, en deçà du taux régional (10,4%), «avec, par exemple, une baisse du taux de chômage significative depuis quatre ans pour les bassins de Calais (-3,4%) ou de Lens-Hénin (-3,8%)». A observer que le différentiel entre les taux national et départemental diminue régulièrement.
Le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A depuis 2015 a baissé de près de -10,9%, pour une baisse dans le même temps de -5,2% au niveau régional.

Des projets à court et moyen terme

Par ailleurs, «la situation économique départementale reste bien orientée, s’appuyant notamment sur une consommation des ménages en hausse de +1,3%, en lien avec les mesures sur le pouvoir d’achat».
Le nombre de dossiers de surendettement baisse de -7,6%, cette tendance en deçà de la moyenne nationale (-12,1%) et de la moyenne régionale (-9,2%). Il convient de noter que les territoires du Pas-de-Calais portent à court ou moyen terme des projets d’extension ou d’implantation de nouvelles entreprises, de nature à consolider cette évolution favorable.
Le préfet affirme «continuer à mobiliser les services territoriaux de l’État en parfaite complémentarité avec les collectivités territoriales, afin d’accompagner les projets initiés sur l’ensemble du département grâce à la cellule d’accélération et d’accompagnement (C2AP) des projets».