De nouveaux locaux pour les professionnels de la pêche et de la transformation du poisson

« Elargir la gamme de services proposés aux entreprises »

Les professionnels de Capécure ont de nouveaux locaux. Un véritable espace à tout faire qui regroupe les travaux de l’association d’employeurs, mais aussi un showroom et d’autres projets sont encore à venir… Interview avec Aymeric Chrzan, secrétaire général du syndicat des mareyeurs à Boulogne-sur-Mer.

Aymeric Chrzan : "l'objectif est d'élargir le public ou les partenaires avec lesquels nous pouvons travailler dans l'intérêt des entreprises."

La Gazette : Qu’est-ce qui a amené l’investissement dans des locaux comme ceux-là ?

Aymeric Chrzan : Nous avons été invités à quitter nos anciens locaux pour des raisons de sécurité. Nos administrateurs ont alors décidé de transformer cette contrainte en opportunité pour développer le service aux entreprises. Nous avons alors identifié cette parcelle de 1 000 m2, sur une des entrées principales de Capécure. Cet ensemble immobilier comprend nos bureaux et un showroom.

Quel est le but de ce nouvel espace ? Qu’amène-t-il par rapport à vos anciens locaux ?

Au-delà des services déjà rendus à nos adhérents, l’objectif était de pouvoir apporter à proximité des entreprises la connaissance de nouveaux matériels et matériaux et de nouveaux services afin d’élargir la gamme de services que nous pouvons proposer aux entreprises.

Ces nouveaux locaux vont être uniquement destinés à vos adhérents ?

La priorité est de rendre service à nos adhérents. Maintenant nous allons porter à la connaissance de tout partenaire intéressé l’existence de cet outil. Un certain nombre de discussions sont déjà en cours, notamment sur l’autre axe que nous voulons développer, à savoir l’attractivité des métiers. Nous sommes en relation avec les collectivités, les institutions… Nous souhaitons participer aux démarches autour du campus des métiers des produits de la mer. Nous allons essayer d’organiser un salon des métiers de la mer, afin de faire connaître nos métiers aux jeunes et moins jeunes. En bref, l’objectif est d’élargir le public ou les partenaires avec lesquels nous pouvons travailler dans l’intérêt des entreprises.

À l’intérieur de vos locaux, il y aura un bureau réservé à un ou une étudiant(e)… pour quelle raison ?

Nous avons souhaité garder un bureau dédié à cette activité, puisque finalement, lorsqu’un prend les activités de mareyage, de transformation et celles liées au service de l’entreprise, nous avons énormément de thématiques différentes. Ce serait une bonne idée d’accueillir des stagiaires ou des mémoires de fin d’études de jeunes dans des domaines comme ceux-là pour travailler ensemble et, pourquoi pas, les attirer dans ces métiers-là.

Procap en chiffres

  • 200 entreprises
  • 6 000 emplois
  • 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires
  • 400 000 tonnes de produits travaillés et/ou commercialisés
  • 500 m2 sur une parcelle de 850 m2.