e-commerce

Lematelas.fr ne s’endort pas sur ses lauriers

À 23 ans seulement, Grégoire Lengaigne lançait DTLM, une entreprise qui compte aujourd’hui une trentaine de salariés pour un chiffre d’affaires de 10 M€. Dix ans après, le spécialiste de la vente en ligne de produits dans l’univers du sommeil veut doubler son chiffre d’affaires d’ici à 2024.

"Nous avons eu un démarrage très rapide. Nous n'avions pas anticipé un tel succès" se rappelle Grégoire Lengaigne, fondateur de DTLM.

On connaît plutôt DTLM sous le nom de son site e-commerce lematelas.fr. Matelas, sommiers, têtes de lit, meubles… le site propose plus de 10 000 références. «Le choix d’un matelas est toujours compliqué. C’est un marché peu développé sur Internet», explique Grégoire Lengaigne – qui n’en est d’ailleurs pas à sa première création puisqu’il avait déjà imaginé en 2009 monsieurParking.com, aujourd’hui revendue. Lematelas.fr propose de tester son matelas pendant 100 nuits, mais Grégoire Lengaigne assure que les retours restent rares : «Nous avons plusieurs services en ligne – jusqu’à six téléconseillers en période d’affluence – pour connaître les habitudes de couchage du client ainsi que sa morphologie. C’est indispensable pour l’achat d’un matelas. Tout en proposant une large gamme, nous sommes des spécialistes.» Si l’entreprise travaille pour d’autres marques de l’univers du sommeil, elle a aussi créé sa propre ligne de matelas, « Someo », fabriquée en grande partie à Wattrelos, chez Thiriez literie. Dès 2010, l’entreprise réalise 1 M€ de chiffre d’affaires et se lance rapidement sur le marché du B to B, avec lematelas-hotellerie.com à destination des gîtes, chambres d’hôtes ou hôtels. Malgré une faible part actuelle de l’activité – moins de 10% –, c’est un marché sur lequel Grégoire Lengaigne espère gagner des parts de marché.

Une logistique savamment orchestrée

Certes, on parle de e-commerce mais pas de n’importe quel produit… Avec la livraison gratuite – sous 24 heures au pas-de-porte ou directement chez le client sous huit à dix jours –, lematelas.fr doit gérer une logistique sans faille, avec des produits encombrants, voire hors normes (à partir de 60 cm et jusqu’à 220 cm pour un matelas rond). «Nous avons aussi des problématiques de stockage et nous prévoyons de déménager d’ici un an, tout en restant à Wattrelos car nous voulons rester proche de nos fabricants», ajoute le fondateur. Côté innovation, l’entreprise est à la pointe avec une équipe dédiée, puisque sous sa marque « Someo », DTLM vient de lancer un matelas double fermeté : ce premier matelas pour les couples, avec deux moitiés de mousse différentes pour que chaque dormeur trouve un soutien adapté à sa morphologie, a nécessité quatre mois de recherche. Entièrement conçu en interne, ce matelas est aussi fabriqué chez Thiriez literie. Avec 250 commandes réalisées par jour, l’entreprise va rapidement doubler sa surface de stockage pour passer à 6 000 m2 d’ici un an et ambitionne d’atteindre, en 2024, 24 M€ de chiffre d’affaires, avec plusieurs embauches à la clé.