Nouveau directeur départemental pour la Banque de France du Pas-de-Calais

Lors d’une cérémonie dans les locaux de la citadelle à Arras, Kathie Werquin-Wattebled, directrice régionale de la Banque de France Hauts-de-France, a tenu à saluer le départ de Christian Delhomme, directeur départemental du Pas-de-Calais, qui rejoint Nice comme directeur départemental des Alpes-Maritimes, et à accueillir Didier Collet, nouveau directeur départemental du Pas-de-Calais qui arrive… de […]

Didier Collet, nouveau directeur départemental du Pas-de-Calais (à gauche), avec Christian Delhomme, désormais directeur départemental des Alpes-Maritimes.

Lors d’une cérémonie dans les locaux de la citadelle à Arras, Kathie Werquin-Wattebled, directrice régionale de la Banque de France Hauts-de-France, a tenu à saluer le départ de Christian Delhomme, directeur départemental du Pas-de-Calais, qui rejoint Nice comme directeur départemental des Alpes-Maritimes, et à accueillir Didier Collet, nouveau directeur départemental du Pas-de-Calais qui arrive… de Nice. Questions à Didier Collet.

La Gazette : Quel est votre parcours ?
Didier Collet : J’ai 54 ans et je suis originaire de Bretagne. Après une maîtrise de droit public et Sciences-Po Paris en 1988, j’ai intégré la Banque de France. J’ai évolué au sein du réseau des succursales de la Banque : des débuts à Reims et Rennes, avant un parcours à Amiens, Lille, Saint-Brieuc, Caen. Retour à Saint-Brieuc comme directeur départemental des Côtes-d’Armor pendant cinq ans et demi, puis directeur départemental des Alpes-Maritimes de mai 2015 à maintenant.

Quelles sont vos premières impressions à votre arrivée à Arras ?
Comme je l’ai exprimé, je suis sincèrement heureux de revenir dans la région pour diriger une unité performante de soixante-quinze collaborateurs sur trois sites : Arras, Lens et Boulogne-sur-Mer.