Glaces de Marc à Richebourg

Un positionnement haut de gamme

À Richebourg, Marc Osselez a créé Glaces de Marc, un atelier de fabrication et une boutique de vente de glaces fabriquées artisanalement en privilégiant le circuit court et les matières premières de qualité. Il en résulte un produit authentique qui séduit les plus grands restaurateurs de la région. Rencontre.

ACT'STUDIO
Marc Osselez a développé une gamme complète de glace avec des matières premières sélectionnées.

Fils de commerçants implantés à Tahiti depuis 1989, Marc Osselez a baigné tout petit dans le monde du commerce. «Je traînais dans le commerce de mes parents,  gourmand de nature j’avais également une appétence pour la pâtisserie», présente-t-il. En 1995, son père a saisi une opportunité et reprend une entreprise de fabrication de glaces et sorbets, «une entreprise avec un important potentiel de développement, dans laquelle j’ai été salarié pendant près de cinq années», poursuit-il. Marc a fait le commercial et a participé à la vie de l’entreprise familiale, notamment sur la partie approvisionnement. Le jeune homme aurait très bien pu rester avec ses parents à Tahiti, mais il avait envie de revenir en métropole, retrouver sa famille, ses amis et voler de ses propres ailles. 

ACT'STUDIO
Marc Osselez a développé une gamme complète de glace avec des matières premières sélectionnées.

À son retour en France, Marc a commencé par travailler chez Davigel pendant deux ans et demi puis chez Bouygues entre 2014 et 2017. Pourtant, ce père de deux enfants avait envie d’autre chose, «je voulais travailler un produit, faire de la transformation, je rêvais de framboise, de vanille», lance-t-il.

En 2017, son père lui a proposé de développer une entreprise de vente de vaisselle avec des motifs haïtiens, «je n’avais pas assez de visibilité pour lancer cette activité, elle n’était à mon sens pas viable sur le long terme. Je n’ai donc pas dépassé l’étude de base.»  

 

ACT'STUDIO
Dans son laboratoire, il développe avec ses deux salariés, de nouvelles recettes et des produits annexes aux glaces.

 

Autodidacte

Après mûre réflexion, Marc Osselez a décidé de se lancer dans la fabrication de la glace, un domaine qu’il avait déjà un peu touché du doigt avec son père. Communicant diplômé de l’EFAP de Lyon, Marc a dû apprendre un nouveau métier, «un métier que j’ai appris sur le tas avec des livres, en suivant les conseils de MOF, de pâtissiers», développe-t-il.

Son créneau : livrer les cafés et restaurants de la région en leur proposant un produit haut de gamme, fabriqué selon les règles de l’art en utilisant une matière première sélectionnée. «Après quelques essais, j’ai fait goûter mes produits, les retours étaient plus que positifs, ma passion pour les produits frais et la pâtisserie est devenu, en quelques mois, un projet familial d’envergure, nécessitant du temps et un investissement assez conséquent 

En juin dernier, Marc a créé son entreprise à Richebourg, dans une ancienne boucherie avec le soutien du réseau entreprendre Artois, mais aussi Gohelle Initiative et de Pas-de-Calais Actif. «J’ai longtemps cherché un local répondant à mes exigences, je voulais quelque chose de fonctionnel, ayant déjà servi à une activité de bouche pour ne pas avoir trop de travaux.» En effet, Marc a investi 200 000 euros en matériel et dans la constitution de sa trésorerie. 

Le local en question, d’une superficie de 200 mètres carrés est composé d’un laboratoire et d’un espace de vente, Marc y a simplement installé une chambre négative et réalisé quelques petits travaux d’aménagement afin de démarrer rapidement son activité. Seul, il a commencé la fabrication des glaces grâce au soutien d’un restaurateur et de quelques clients.  

Des produits de qualité

Après un mois d’activité, le chef d’entreprise a embauché sa première salariée qui est venue l’épauler en production. En octobre, c’est un pâtissier qui est venu étoffer l’équipe. Son rôle : l’aider à développer la gamme de produits et imaginer de nouvelles recettes originales. «Leur arrivée m’a permis de m’éloigner un peu de la production et de travailler la partie commerciale. Aujourd’hui grâce à un binôme en production, nous allons pouvoir passer au développement de produits annexes à la glace comme le coulis, le sorbet, le macaron…», indique-t-il. 

Pour réussir son pari et faire la différence face à la concurrence, Marc Osselez a décidé de se positionner sur le haut de gamme, en utilisant uniquement des produits de qualité soigneusement sélectionnés. «Le lait est acheté en direct dans des fermes du Pas-de-Calais, les produits à coque et les pattes sont 100% purs sans additif et sans conservateur, les arômes tels que le chocolat ou la vanille sont labellisés afin de garantir une constance dans le produit fini», énumère-t-il. Marc veut proposer une glace authentique, gage de qualité et pour beaucoup dans la recette de son succès.

Si le mois d’août a été dopé par les nombreux particuliers venus acheter des produits en direct, Marc a déjà su fidéliser certains clients qui renouvellent leur commande tous les mois. «J’attends de voir, comment vont se passer les fêtes de fin d’année, mais je reste confiant, nous avons fait un très bon démarrage», conclut-il. Marc Osselez a pour objectif d’avoir un total de 9 salariés à 3 ans et de décrocher dix nouveaux clients chaque mois. Cependant, conscient que rien n’est gagné d’avance, il veut avant tout sécuriser son entreprise.