Zauberland à l’opéra de Lille

Pages inoubliables de l’histoire de la musique écrites en 1840, Dichterliebe de Schumann – 16 lieder sur des poèmes d’Heinrich Heine – est une œuvre majeure du romantisme européen. Le compositeur Bernard Foccroulle et l’écrivain Martin Crimp ont créé 16 nouvelles compositions, mises en regard avec l’œuvre originale, pour ce spectacle qui raconte l’odyssée d’une jeune femme venue d’un […]

© Patrick Berger

Pages inoubliables de l’histoire de la musique écrites en 1840, Dichterliebe de Schumann – 16 lieder sur des poèmes d’Heinrich Heine – est une œuvre majeure du romantisme européen. Le compositeur Bernard Foccroulle et l’écrivain Martin Crimp ont créé 16 nouvelles compositions, mises en regard avec l’œuvre originale, pour ce spectacle qui raconte l’odyssée d’une jeune femme venue d’un Proche-Orient en plein chaos, en transit à la frontière européenne avec l’espoir d’entrer dans le Zauberland – monde merveilleux de paix et de sécurité. Mis en espace avec finesse par Katie Mitchell, ce Zauberland, pays de toutes les promesses, devient à la fois Eldorado et terrain vague, promesse et illusion. Un spectacle aux frontières du récital et de l’opéra, «où la beauté pure des paroles ouvre un nouveau dialogue dramatique entre le passé et le présent, entre l’Europe forteresse et ses origines méditerranéennes orientales

© Patrick Berger

Représentations les 6 décembre à 20h et 7 décembre à 18h à l’Opéra de Lille. Renseignements et réservations au 03 62 21 21 21 ou sur www.opera-lille.fr