Tourisme

Cap 5 Voyages consolide son ancrage international

Cent quinze collaborateurs, 12 agences en Hauts-de-France et un chiffre d’affaires en 2018 de 115 M€ : Cap 5 Voyages prouve toute la légitimité de la présence des agences de voyages, notamment pour la clientèle business.

Aurélien Rath, directeur général de Cap 5 Voyages.

Aurélien Rath est à la tête de l’entreprise depuis 2007 alors qu’a priori, rien ne le prédestinait à reprendre la société familiale créée par son père en 1976. Et pourtant, ce réseau d’agences de voyages poursuit sa croissance malgré une prédominance d’Internet dans le monde du tourisme. «C’est un métier en constante évolution, notamment avec les enjeux de la digitalisation. Il est clair que notre plus gros concurrent est Internet», explique le diplômé d’une école de commerce. Autour de Cap 5 Voyages, trois activités : la billetterie professionnelle pour 70% du chiffre d’affaires, la clientèle loisirs et les prestations en B to B (organisation de séminaires, de conventions…). Après une année 2017 record, 2018 a été très compliquée d’un point de vue conjoncturel pour l’ensemble du secteur, ponctuée par des grèves ferroviaires et aériennes, doublées des actions des Gilets jaunes. Mais 2019 affiche une légère progression et Cap 5 Voyages tire sa croissance par l’acquisition de nouveaux clients. Réservations de vols, de taxis, aide dans les formalités administratives… «Nous proposons du clés en main pour nos clients. Depuis 2005, nous avons mis en place des portails de réservation dans les entreprises pour qu’elles puissent organiser elles-mêmes leurs voyages», détaille le dirigeant. Deux plateaux d’affaires – à Lille et à Villepinte – permettent aux clients de répondre à leurs besoins 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 ; 65% du volume d’affaires transitent par ce module. Des salariés de Cap 5 Voyages sont même parfois implantés au sein des entreprises pour une gestion simplifiée.

Investir dans la technologie

«Nous travaillons beaucoup sur la robotique et l’optimisation tarifaire pour être certain de bénéficier du meilleur tarif.» Cap 5 Voyages travaille avec une soixantaine de compagnies. Si l’entreprise a enregistré une baisse de fréquentation dans les agences – la première avait ouvert à Armentières dès la création –, garder un ancrage physique reste une priorité du groupe. «Sur ces deux dernières années, nous avons constaté un retour en agence des clients, ils sont en recherche de lien.» Chine, États-Unis, Espagne, Italie… sont les principales destinations des clients business, mais à 40% ils voyagent plutôt… en France ! En juin dernier, Cap 5 Voyages a adhéré à Uniglobe, un groupement d’agences présentes à l’international (56 pays) pour déployer ses solutions partout dans le monde. À l’horizon de cinq ans, Aurélien Rath ambitionne d’atteindre un chiffre d’affaires de 150 M€.