Porté par la CCI Littoral Hauts-de-France

Le projet immobilier Doret 4 à Calais

Arnaud Jansen, le nouveau directeur immobilier et patrimoine de la CCI Littoral Hauts-de-France, a pris ses fonctions il y a quelques mois au sein des bureaux de Calais, avec un objectif : restaurer, redynamiser, conforter les offres immobilières pour les entreprises qui existent sur le littoral des Hauts-de-France. Dunkerque, Gravelines, Calais, Abbeville, Oust-Marest près du Tréport, sont autant de zones à gérer selon leurs spécificités.

Spécialisées dans le conseil aux entreprises, les Chambres de commerce et d’industrie sont également présentes sur le marché spécifique de l’immobilier d’entreprise. Idéalement situés au cœur de zones d’activités attractives, les bâtiments, dont certains sont situés en ZFU (Zone Franche Urbaine) peuvent accueillir toute entreprise ayant une activité B to B, activités industrielles, de service à l’industrie ou tertiaire. Le projet Doret 4 à Calais, d’une surface de 1 334 m², s’est construit suite aux nombreuses demandes émanant des locataires de la pépinière d’entreprises qui après leurs deux années passées en premier hébergement, cherchait des locaux pour perpétuer leur activité. «Ils souhaitaient des bureaux et des ateliers de petites surfaces, précise Arnaud Janssen. À la sortie de la pépinière, nous n’avions pas de solutions à leur proposer. C’était frustrant de les voir partir.» Douze ateliers d’une surface de 50 à 105 m² et douze bureaux de 23 à 47 m² ont été couchés sur le plan, le permis de construire a été déposé au mois d’août dernier et la consultation des entreprises devrait débuter d’ici peu pour un démarrage des travaux au mois de janvier 2020. «Nous comptons installer nos premiers locataires d’ici fin 2020. Nous sommes en phase primaire de consultation», ajoute le directeur.

Innovation sur l’aspect environnemental

Des négociations sont en cours avec EDF pour développer un partenariat sur la gestion électrique du site. 400 m² de panneaux solaires vont être posés à Doret 4 et afin de s’inscrire pleinement dans la démarche rev3, deux bornes de recharge électrique seront installées sur le parking. «Nous souhaitons montrer à nos locataires qu’il y a une possibilité d’investir dans la voiture électrique. C’est EDF qui proposera des solutions d’abonnements. Cette offre de service sera bien sûr valable pour les clients qui viendront rendre visite à nos locataires.»

Face au nombre de prospects anglais en forte croissance sur le territoire, la CCI a décidé de proposer aux entreprises une activité de domiciliation dans le Calaisis. Elle vient d’obtenir l’agrément de la préfecture. Elle ouvrira deux points de rencontre à Calais, l’un à la pépinière, zone Marcel-Doret et un autre à l’Hôtel consulaire, boulevard des Alliés. Tous les sites sont aujourd’hui équipés de la fibre, hormis celui d’Abbeville qui fait aujourd’hui partie des priorités en termes de redynamisation. Après 30 ans d’exploitation, son taux d’occupation n’est plus que de 50%. Un projet de réhabilitation de la pépinière a été lancé, avec offre locative dans le même temps pour une surface de 1 633 m² dont 1 078 m² d’ateliers et 550 m² de bureaux.