Portakabin

Du modulaire made in Crespin

Pas de chantier, pas de bruit, un gain de temps et des interventions de nuit : voilà tous les avantages de la construction modulaire. Depuis 2010, à Crespin, l’usine Portakabin fabrique des bâtiments modulaires et autonomes pour toute l’Europe.

L'intérieur des bâtiments modulaires promettent un confort semblable à celui des bâtiments traditionnels.

Devenir le numéro 3 français du préfabriqué d’ici 2021, voilà l’ambition de l’entreprise Portakabin. Bien qu’en concurrence avec des groupes tels qu’Algeco et Cougnaud, le fabricant de modules est conscient de ses atouts : «Épaisseur des murs, isolation, ponts de rupture thermique… Ce sont autant d’éléments que nos concurrents n’ont pas et qui assurent un confort proche de celui des bâtiments traditionnels en béton», énumère François Salomé, directeur commercial.

Fondée par la famille Shepherd en 1961 à York, au Royaume-Uni, Portakabin est implantée en France depuis 1975. Tandis que son siège social français et ses bureaux d’études se trouvent à Templemars, l’une de ses trois usines européennes se situe à Crespin depuis 2010.

« La location permet une flexibilité impensable avec des bâtiments traditionnels »

1 750 collaborateurs dans toute l’Europe

Dix à douze cabines sortent de cet entrepôt de 5 000 m2 chaque semaine, soit 450 en moyenne chaque année. Si 80% de cette production est livrée à des clients français, 20% est exportée en Belgique, au Luxembourg et aux Pays-Bas.

Santé, éducation, collectivités, grands magasins… les domaines d’activité des clients de Portakabin sont divers. «Après un incendie, Portakabin a par exemple remplacé une salle de classe en moins d’une journée à Jeumont», se rappelle Thierry Lorthoir, responsable Marketing. Récemment et en seulement six mois, la société a posé une extension de 60 modules au siège social de l’enseigne Boulanger, à Villeneuve-d’Ascq. Les équipes de Portakabin ont notamment réalisé un travail de stickage personnalisé de l’extérieur du bâtiment pour assurer une continuité visuelle avec le bâtiment d’origine.

Car Portakabin ne construit pas seulement des modules assemblables de 12 mètres de large sur 30 mètres de profondeur. Elle propose aussi d’y ajouter des options telles que des couleurs, une climatisation ou encore des objets connectés.

Proposer autant d’options peut sembler étonnant puisque 75% des modules fabriqués par Portakabin vont à la location. Mais, comme François Salomé le précise, chaque cabine est reconditionnée à la fin d’une location. Ces dernières peuvent durer de 6 à 60 mois. «La location permet une flexibilité impensable avec des bâtiments traditionnels, explique le directeur commercial. Si un client a une augmentation d’effectifs, il peut demander des modules supplémentaires pour agrandir ses bureaux, ou au contraire nous retourner des modules s’il a besoin de moins d’espace.» Un quart de la production de Portakabin est toutefois achetée. «Ce sont souvent des achats français, car la location est plutôt ancrée dans la culture anglophone», continue François Salomé. L’offre séduit tant qu’en 2018, Portakabin a vu son chiffre d’affaires augmenter de 5% par rapport à l’année précédente. Il atteint désormais les 35 millions d’euros.

Portakabin fabrique des modules pour toute sorte de client.