Salon L4M à Lomme les 30 et 31 janvier

L4M lance le Jobfest

Pour sa 14e édition, le salon « 48 heures pour l’emploi et la formation » se transforme et devient le Jobfest. Ce nouveau concept lancé par l’agence de recrutement L4M se tiendra au Kinepolis de Lomme les 30 et 31 janvier prochains.

L'année dernière, les 48h pour l'Emploi et la Formation avaient rassemblé 5 000 visiteurs.

Si les « 48 heures pour l’emploi et la formation » étaient un rendez-vous annuel pour les chercheurs d’emploi et les apprentis sur la métropole lilloise, l’agence de recrutement L4M a décidé de renouveler la formule de son salon. En découle une nouvelle identité : le « Jobfest » aura lieu les 30 et 31 janvier prochains au Kinepolis de Lomme.

Sur ces deux jours, une centaine d’entreprises et de centres de formation seront représentés pour plus d’un millier d’offres à pourvoir dans tous les secteurs d’activité. «Dans l’ancienne formule du salon, une journée était dédiée aux offres de postes (du stage au CDI, ndlr), et l’autre à la formation. Cette fois, nous mélangeons le tout sur les deux jours. Notamment parce qu’il y a de plus en plus d’entreprises qui dispensent leurs propres formations pour remédier aux difficultés de recrutement. C’est le cas de Veolia ou encore de Carglass par exemple», indique Thibaud Cottin, coordinateur salons chez L4M.

«De plus en plus d’entreprises dispensent leurs propres formations pour remédier aux difficultés de recrutement»

Le secteur de l’agroalimentaire sera notamment représenté.

Ateliers et workshops

Outre cette nouvelle organisation, le Jobfest innove dans les activités qui ponctueront le salon. L4M met toujours un point d’honneur à présenter les candidats dans leur comportement le plus naturel face aux recruteurs. «Pour aller plus loin que le CV et l’entretien, nous organisons cette année ce que nous appelons des ‘ateliers backstage’. Ce seront des jeux d’équipes tels que de la construction Lego chronométrée ou des expériences de réalité virtuelle qui mettront en valeur le savoir-être ou la gestion du stress des candidats», explique Thibaud Cottin.

Deux workshops d’une heure auront également lieu chaque jour pour apprendre à changer de carrière, utiliser la science lors des recrutements, avoir une bonne e-reputation, ou encore assurer un entretien Skype.

La thématique du numérique sera donc largement abordée. Et ce, jusque dans la distribution des CV sur le salon. Depuis l’année dernière, l’application mobile « Salon emploi L4M » permet aux visiteurs de télécharger leur CV en version numérique sur leur téléphone et de le partager aux recruteurs via un QR Code. «Cette innovation répond à une double demande : elle permet aux recruteurs de traiter les CV plus facilement après l’événement, et les candidats ne risquent pas de manquer de CV imprimés», note le coordinateur salons.

L’année dernière, les « 48 heures pour l’emploi et la formation » avaient rassemblé 5 000 visiteurs.

Mais Thibaud Cottin insiste : le simple CV ne suffit pas. «L’inscription au salon n’est pas obligatoire, mais elle donne un accès prioritaire. Il est très conseillé de se préparer avant de s’y rendre. Les exposants présents sont déjà mentionnés sur le site Internet www.jobfest.fr, ce qui permet aux visiteurs de faire du repérage, de se renseigner sur les entreprises et d’écrire des lettres de motivation personnalisées. Enfin, un entretien s’anticipe. Savoir se présenter en quelques minutes est très important», préconise le coordinateur salon.