Une pépinière Artoilab

La BGE Hauts-de-France dans les quartiers

La Boutique de gestion d’entreprise Hauts-de-France (BGE) a investi dans la construction d’un bâtiment HQE au sein du quartier Chanteclair à Saint-Nicolas-lez-Arras, quartier en renouveau dans le cadre du programme de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU).

La pépinière Artoilab a té inaugurée.

Le projet se décline par l’acquisition d’un nouvel immeuble, baptisé «Artoilab», de 631 m², qui héberge au rez-de-chaussée les services administratifs BGE et de Pas-de-Calais Actif et deux salles de réunion, avec à l’étage une pépinière d’entreprises animée par la BGE avec 14 cellules-bureaux de 10 m² équipés (avec un loyer progressif de 300 € à 500 € TTC en trois ans). Ces espaces vont permettre aux porteurs de projet de tester et développer leur activité. Comme l’avait exprimé Henri Le Marois, président fondateur de BGE Hauts-de-France lors de la pose de la première pierre, «cette opération fait figure de symbole pour BGE, convaincue du potentiel dans les quartiers». La présence de BGE dans les quartiers s’appuie notamment sur des dispositifs concrets (Bus de la création, concours Talents des cités, « mon commerc’en test », Citéslab, appli mobile Créa’zap, etc.).

Un dispositif en adéquation avec les attentes du territoire

Implanter de l’activité économique, donc de l’emploi au sein des quartiers en Politique de la ville, est un des enjeux majeurs du Contrat de ville afin de promouvoir et de lever les freins d’accès au travail. Ainsi, l’arrivée dans le quartier Chanteclair de la BGE, qui accompagne les futurs chefs d’entreprise, répond à l’objectif du territoire de mettre l’emploi au cœur de ses priorités, en permettant aux habitants des quartiers de disposer facilement de l’information, de l’accompagnement (administratif et financier), de l’hébergement et du suivi post-création d’entreprise.
Développer des projets économiques dans les quartiers prioritaires est une priorité demandée par l’ANRU aux territoires bénéficiant d’un accompagnement financier. Avec ce projet emblématique qui réunit sur un même lieu des acteurs clés de l’accompagnement à la création d’entreprise, le territoire répond au contrat de mobilisation des investisseurs privés au sein de ce quartier en pleine transformation. La pépinière d’entreprises va permettre aux porteurs de projet de tester et développer leur activité au cœur du quartier.
Par ailleurs, la communauté urbaine d’Arras (CUA) souhaite, avec ses partenaires, accompagner et favoriser la création d’entreprise pour insuffler l’esprit d’initiative dans les quartiers. Ainsi, quatre locataires, jeunes pousses* de l’incubateur rev3 (troisième révolution industrielle) en Hauts-de-France, ont bénéficié d’une aide financière de la CUA.

«Cette opération fait figure de symbole pour BGE, convaincue du potentiel dans les quartiers»


Les premiers locataires d’Artoilab
• Solwind constructions/Sylvain Leturcq – construction de maisons en bois (passives)
• Audace life/Mélanie Monvoisin – cabinet en management, stratégie et transformation
• Space délirium/William Legrand – création de jeux de société
• Crusta C/Robin Pontier – transformation crevettes (projet implantation à Actiparc)

• Ptitpot/Valentin Mouranval – cabinet de permaculture

• Bathy drone solutions/Pierre-Yves Lempire – drone aquatique
• ID-Tek/Guillaume Dhausy – ingénierie conception et réalisation de bâtiment professionnel
• Énergies coop développement/Nicolas Motte – bureau d’études pour projets «gaz vert»
• Codiz/Marine Flamme – exhausteur de transformation par l’intelligence collective
• Agri-RH/Elsa Lambert-Darras – conseil RH et agriculture