Ocapiat s’organise en Hauts-de-France

Le 1er avril 2019, la loi dite «avenir professionnel» est venue bouleverser l’univers de la formation professionnelle et de l’apprentissage. Les OPCA (organismes paritaires collecteurs agréés) sont devenus des OPCO (opérateurs de compétences). Depuis le 1er janvier 2020, OCAPIAT est né de la fusion du FAFSEA et d’OPCALIM. Ce nouvel opérateur de compétences accompagne désormais […]

Le 1er avril 2019, la loi dite «avenir professionnel» est venue bouleverser l’univers de la formation professionnelle et de l’apprentissage. Les OPCA (organismes paritaires collecteurs agréés) sont devenus des OPCO (opérateurs de compétences). Depuis le 1er janvier 2020, OCAPIAT est né de la fusion du FAFSEA et d’OPCALIM. Ce nouvel opérateur de compétences accompagne désormais en Hauts de France les entreprises agricoles, agroalimentaires et les coopératives agricoles.

Lors du passage des OPCA aux OPCO, la répartition des branches professionnelles s’est faite dans une logique de filière pour créer des ensembles cohérents en termes de métiers, de compétences et d’enjeux liés à la formation. «Le service pêche, cultures marines et coopération maritime est désormais situé en Bretagne et couvre toute la France» explique Sabine Defrémont, adjointe à la direction chez OCAPIAT.

Les Opérateurs de Compétences ont pour mission de financer l’apprentissage, d’aider les branches à construire les certifications professionnelles et d’accompagner les PME pour définir leurs besoins en formation. «L’apprentissage est quelque chose de nouveau pour nous. Nous venons tout juste de récupérer l’activité contrats d’apprentissage à l’origine gérée par le Conseil régional», précise la directrice. «Si nous n’avons pas encore de données régionales pour la région, en France en revanche, 30 000 contrats d’apprentissage sont répertoriés dans nos secteurs».

L’opérateur de compétences organise son colloque de l’innovation et de l’offre de services le 19 mars prochain à Lyon. «Les formations innovantes seront bien évidemment au cœur de cette journée» ajoute Sabine Defrémont. OCAPIAT Hauts-de-France localisée en un seul point à Saint-André-les-Lille, comprend une équipe composée d’une directrice régionale, d’une responsable de gestion, d’un animateur régional, de neuf chargés de gestion, d’un conseiller aux actifs et de cinq conseillers aux entreprises. En accord avec la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, OCAPIAT est le collecteur agréé dans son champ de compétences pendant encore deux ans, avant de passer la main aux URSSAF et caisses de MSA, soit début 2022.