« A Quiet evening of Dance » à l’opéra de Lille

Plasticien autant que chorégraphe – mais aussi cinéaste, architecte, scénographe, concepteur de lumières… –, William Forsythe signe ici sa version de la musique de chambre. Pour cette «tranquille soirée de danse», il a réuni quatre pièces – deux anciennes et deux nouvelles, certaines portées par ses complices de longue date, d’autres par un nouveau venu : […]

© Bill Cooper

Plasticien autant que chorégraphe – mais aussi cinéaste, architecte, scénographe, concepteur de lumières… –, William Forsythe signe ici sa version de la musique de chambre. Pour cette «tranquille soirée de danse», il a réuni quatre pièces – deux anciennes et deux nouvelles, certaines portées par ses complices de longue date, d’autres par un nouveau venu : Rauf Yasit. On y retrouvera deux perles, emblématiques et rares, intimes et complexes, tirées du répertoire de l’ancien directeur du Ballet de Francfort. Duo, «où les danseurs finissent par devenir une horloge qui abolit les limites en retournant à son point de départ», créé en 1996, devenu DUO2015 grâce à une nouvelle incarnation, cette fois masculine ; Catalogue, «d’une complexité presque baroque», sublime la complicité ancienne qui unit ses deux interprètes. Un passionnant programme qui témoigne de l’incroyable vitalité artistique de William Forsythe, géant de la danse contemporaine, qui n’hésite pas à revisiter le passé pour se réinventer au présent.

© Bill Cooper

Représentations du 11 au 13 février à l’Opéra de Lille. Renseignements et réservations au 03 62 21 21 21 ou sur www.opera-lille.fr