Belle dynamique sur le marché régional de la transmission

Structuré autour de trois marques – Nord financement, CoBoost et Nord transmission –, le pôle Conseil de l’IRD clôture son année 2019 avec des chiffres qui témoignent du dynamisme régional. Nord financement a terminé l’année 2019 avec 23 M€ de fonds levés pour un total de huit opérations auprès de start-up ou de PME. CoBoost, […]

Crédit photo adamr

Structuré autour de trois marques – Nord financement, CoBoost et Nord transmission –, le pôle Conseil de l’IRD clôture son année 2019 avec des chiffres qui témoignent du dynamisme régional. Nord financement a terminé l’année 2019 avec 23 M€ de fonds levés pour un total de huit opérations auprès de start-up ou de PME. CoBoost, nouvel outil du pôle Conseil, confirme lui aussi son bon démarrage : ce « scanner à 360° » de l’entreprise mobilise ses experts pour coconstruire avec le dirigeant un plan stratégique, et a déjà accompagné une dizaine de chefs d’entreprise. Quant à Nord transmission, qui fêtera ses 35 ans au printemps prochain, le niveau d’activité est resté stable par rapport aux années précédentes, dans un marché du conseil en cessions-acquisitions en forte mutation. Si la majorité des opérations réalisées en 2019 s’inscrivent dans une logique de croissance externe entre entreprises, la part représentée par les personnes physiques évolue, avec une montée en puissance des repreneurs. En 2020, Nord transmission passera le cap des 350 opérations de cession/transmission réussies, pour 10 000 emplois préservés et un milliard d’euros de chiffre d’affaires cumulé. Rien qu’en 2019, Nord transmission a réalisé sept opérations de cessions (171 emplois pour 37,3 M€ de CA), parmi lesquelles Klim’Top Controls (Hardifort) cédée à Vinci énergies, le groupe Georges Paul (Valenciennes et Lens) repris par Christine Jutard ou encore DIC Technology repris par le groupe Baron.