Rentrée solennelle du tribunal de commerce de Dunkerque

Christian Lavallée succède à Yves Coste en tant que président

Elu à ce poste en novembre 2019, Christian Lavallée a été officiellement installé comme nouveau président du tribunal de commerce de Dunkerque. Il succède à Yves Coste.

Président du tribunal de commerce de Dunkerque depuis 2013, Yves Coste a décidé de passer la main. L’occasion pour le procureur de Dunkerque, Sébastien Piève, de le remercier pour «son écoute, son implication, son dynamisme et sa volonté de faire progresser l’institution» et de saluer «son bilan positif à la tête de cette juridiction» lors de la rentrée solennelle du tribunal de commerce, le 14 janvier dernier.

Bilan positif 

Visiblement très ému, Yves Coste est revenu sur les temps forts de sa présidence, citant quelques succès – «un tribunal en bonne état de marche qui a réussi à sauver un grand nombre d’emplois» –, quelques regrets – «la création d’une médiation qui n’a pas encore abouti, la réduction des délais d’expertise encore à améliorer ou encore l’arrivée au tribunal encore trop tardive, souvent, des dirigeants en difficulté» – et enfin une grande frustration : «la mise en place des tribunaux spécialisés qui a délesté, de fait, le tribunal de commerce de Dunkerque des affaires concernant les entreprises de plus de 155 salariés». Yves Coste achève son mandat alors que «l’économie locale se porte plutôt bien (-16% d’ouvertures de procédures collectives par rapport à 2018), et cela malgré les nombreux mouvements sociaux de 2019 et de ce début d’année 2020», a-t-il commenté, regrettant amèrement, toutefois, la mise en liquidation judiciaire inéluctable de l’entreprise TIM à Quaëdypre (300 salariés) fin 2019, et se satisfaisant de la solution trouvée pour l’entreprise Hyet Sweet à Gravelines (90 salariés).

Après avoir salué le retour du juge consulaire Bernard Prin et l’élection de Xavier Dewinter, Yves Coste a cédé son fauteuil à son successeur, Christian Lavallée, dirigeant d’une entreprise maritime, bien connu de la place portuaire dunkerquoise. Élu par ses pairs en novembre 2019, celui-ci s’est dit prêt à poursuivre l’impulsion donnée par Yves Coste, notamment dans l’accompagnement des entreprises en difficulté », rappelant qu’en 2019, 80 dirigeants avaient sollicité – gratuitement et en toute confidentialité – la cellule de prévention mise à disposition.


En chiffres

  • Audience de contentieux général : 167 affaires nouvelles (137 en 2018) ; 137 jugements rendus (188 en 2018) ; affaires restant inscrites au rôle : 154 (110 en 2018).
  • Audience de référés : 31 affaires nouvelles (44 en 2018) ; 32 ordonnances (46 en 2018) ; affaires restant inscrites au rôle : 10 (11 en 2018).
  • Ordonnances du président : 461 injonctions de payer (450 en 2018).
  • Procédures collectives : 201 ouvertures (244 en 2018, -16%), dont 1 sauvegarde ; 61 redressements judiciaires (81 en 2018) ; 139 liquidations immédiates (160 en 2018) et 52 liquidations après période d’observation (49 en 2018) ; 28 plans de sauvegarde ou de redressement (24 en 2018) proposés.
  • 1 802 immatriculations enregistrées (1 589 en 2018), dont 528 commerçants.
  • 1 234 radiations enregistrées (966 en 2018).