Europa invest ouvre un village d’artisans à Béthune

Des commerces et une crèche s’implantent

La société belge Europa Invest vient d’inaugurer son village d’artisans à Béthune, sur le quartier de la route de Lille. Une friche disparaît ainsi du paysage béthunois pour laisser place à deux enseignes commerciales et une crèche, pour un total de 23 emplois créés.

Le village d’artisans propose une offre de services et commerciale de proximité.

Recréer une dynamique commerciale et un pôle d’attractivité, tel était l’objectif poursuivi par la concrétisation de ce village des artisans. Le site accueillait autrefois une station-service, une entreprise de menuiserie ainsi qu’un supermarché. Ces entités ont fermé tour à tour leurs portes pour des raisons diverses et variées, laissant place à une friche dans le paysage. Il y a quelques années est née l’idée de requalifier le lieu en le transformant en village d’artisans. Les investisseurs et la Ville ont travaillé de concert sur le renouveau de cette parcelle située à une des extrémités de la ville.

«Les opérations ont été lourdes, avec une phase de démolition. Il a aussi fallu dépolluer le sol qui accueillait autrefois une station-essence. Au total, 385 m3 de terre ont été retirés. Puis le chantier a pu démarrer et nous avons pu engager les travaux de voirie, de réseaux et de distribution», explique Christophe Haentjens, représentant de la société Europa Invest. Neuf mois ont été nécessaires pour mener à bien la construction du bâtiment de 960 m², au design flatteur ; 1,2 million d’euros ont été investis pour concrétiser ce projet.  L’édifice a été livré le 1er octobre 2019.

Une seconde phase à l’étude

Le village d’artisans accueille à ce jour une boucherie, une boulangerie, mais aussi une crèche d’une capacité d’accueil de 11 enfants. En effet, la volonté était de favoriser l’installation de commerces, mais aussi de services de proximité. Cette réalisation s’inscrit directement dans l’esprit de la stratégie « smart city » développée par la Ville de Béthune et dans le dispositif « Cœur de ville », contracté avec l’État. L’ensemble doit contribuer à revitaliser le quartier de la rue de Lille, et les débuts sont plutôt prometteurs selon les réactions des enseignes installées depuis quelques semaines. Du côté des consommateurs, l’équipement est venu répondre à une attente. Le bâtiment dispose d’une quatrième cellule de 300 m² qui reste vacante, et elle devrait rapidement trouver preneur selon Europa Invest qui dispose de quelques touches.

L’entreprise belge réfléchit déjà à une deuxième phase d’aménagement. En effet, des disponibilités foncières existent à l’arrière du bâtiment fraîchement inauguré, comme l’indique Christophe Haentjens : «La parcelle s’étend sur une surface 1 150 m². Elle offre forcément des possibilités et perspectives. Nous allons voir comment évoluent les choses avant d’arrêter des choix.» Les idées ne manquent pas. On évoque par exemple la création d’un village d’artisans bis ou la création de places de parking supplémentaires.