« Illusions perdues » d’après Balzac à Douai

Après Iliade et Odyssée d’après Homère et Chanson douce de Leïla Slimani, Illusions perdues de Balzac est la quatrième œuvre littéraire adaptée au théâtre par Pauline Bayle. Un projet ambitieux à l’image de Lucien Chardon, héros du chef-d’œuvre d’Honoré de Balzac racontant le parcours d’un jeune provincial, de son ascension à sa chute. D’Angoulême, où le jeune poète rencontre un succès prometteur, à […]

© Simon Gosselin

Après Iliade et Odyssée d’après Homère et Chanson douce de Leïla Slimani, Illusions perdues de Balzac est la quatrième œuvre littéraire adaptée au théâtre par Pauline Bayle. Un projet ambitieux à l’image de Lucien Chardon, héros du chef-d’œuvre d’Honoré de Balzac racontant le parcours d’un jeune provincial, de son ascension à sa chute. D’Angoulême, où le jeune poète rencontre un succès prometteur, à Paris où il tombe dans la misère avant de rentrer en Charente, Balzac signe l’édifiant récit initiatique, ancré dans la jungle du Paris de 1820, d’un cruel apprentissage et d’un amer désenchantement. En adaptant au plateau ce roman «monstre», Pauline Bayle poursuit son travail sur les grands textes qui ont façonné notre rapport au monde et continuent de nourrir notre imaginaire collectif. Accompagnée de six comédiens incarnant la trentaine de personnages du roman, elle s’approprie les codes du monde balzacien, son écriture et sa puissance narrative, afin de tendre un miroir sur nos existences, entre espérance et résignation, rêve de puissance et retour douloureux à la réalité.

© Simon Gosselin

Représentations les 11 et 12 février à l’Hippodrome, place du Barlet à Douai. Renseignements et réservations au 03 27 99 66 66 ou sur www.tandem-arrasdouai.eu